La CAPA rencontre la fédération du BTP

En 2018, la CAPA est devenue la seconde collectivité de Corse , et la  Ville d’Ajaccio,  la troisième au regard du nombre d’habitants. Ces collectivités se positionnent ainsi comme des investisseurs et participent au développement économique du Pays Ajaccien. Comme l’a souligné Laurent Marcangeli  :  » s’il y a une activité économique sur le territoire nous n’y sommes pas étrangers ».
Ainsi dans cette optique, la CAPA et la Ville d’Ajaccio ont choisi de rencontrer pour la troisième  fois, la Fédération du BTP2A afin de leur présenter les projets et les chantiers à venir. Une « revue de projets » qui permet ainsi aux entrepreneurs de se  projeter et d’anticiper.

Car pour le Maire, Président de la CAPA, Laurent Marcangeli, « le développement de notre territoire et le renforcement de son attractivité ne peut pas se faire dans les bureaux ou les administrations, elle doit se faire avec l’ensemble du tissu économique. Et pour que les conditions soient optimales, il nous faut créer et entretenir un climat de confiance au sein de l’économie locale ».

L'exécutif de la CAPA avec la fédération du BTP

L’exécutif de la CAPA avec la fédération du BTP

Entre 2014 et 2018 la CAPA a mandaté près de 59 millions d’euros de dépenses d’équipement

Lors de cette réunion, les professionnels du bâtiment ont donc pu prendre connaissances des projets et des chantiers programmés, tels que la réhabilitation de la caserne Grossetti, la rénovation de la bibliothèque patrimoniale, la construction du conservatoire Henri Tomasi, le projet de l’unité de tri sur le Terrain Allegrini, l’éco-quartier du Finosello,  l’aménagement de la Citadelle …

Les deux collectivités ont aussi confirmé leur rôle d’aménageur et d’investisseur au service de leur territoire. Pour rappel entre 2014/2018 la CAPA a mandaté près de 59 millions d’euros de dépenses d’équipement.

Ces rencontres sont  nécessaires selon Laurent Marcangeli « Ce n’est pas la première fois que je rencontre les acteurs économiques de la région, cela fait partie de notre philosophie générale. En tant qu’élu, j’estime que je dois rendre des comptes à la population et aux acteurs économiques. »

La fédération du BTP a donc affirmé sa satisfaction suite à cette présentation selon François Perrino, son Président : « les choses avancent dans le bon sens, ces futurs travaux permettront aux entreprises de prendre leurs dispositions ».

Créer des liens avec les entreprises : de l’importance de la modernisation de la commande publique

La Ville d’Ajaccio et la CAPA ont également présenté la direction de la commande publique mutualisée, qui possède en son sein un service unique dédié aux opérations de travaux et une cellule support composée de conseillers en achat public. Cela permet de soutenir l’accès à la commande publique des entreprises en rapprochant le besoin de l’acheteur public des contraintes des opérateurs économiques.
En effet, le 1er février 2018, la Direction des marchés publics de la Ville et le service de la Commande publique de la CAPA ont été fusionnés au sein d’une Direction adjointe à la commande publique. Cette direction commune à la Ville d’Ajaccio et à la CAPA, placée sous la responsabilité de la CAPA, est composée de 12 agents, dont un service des marchés publics spécialement dédiés aux marchés publics d’opération de travaux (marchés de travaux et prestations intellectuelles associées) et une cellule support composée de conseillers en achat public, chargés de concevoir et mettre en œuvre une politique d’achat public pour le
territoire.
Le rôle de cette Direction adjointe à la commande publique est double, il s’agit  :
– d’apporter une réponse aux besoins des services opérationnels chargés de réaliser les projets de chacune des deux collectivités, en réalisant un achat efficace tout en assurant la sécurité juridique des procédures,
– de soutenir l’accès à la commande publique des entreprises en essayant de rapprocher le besoin de l’acheteur public des contraintes techniques et économiques des opérateurs économiques, dans le respect du principe d’égalité de traitement des candidats.
Enfin, pour les années à venir, cette direction envisage de mettre en place du sourcing et de développer « la négociation ».

Tour d’horizon des projets sur le territoire

En déclinaison de son Schéma d’Aménagement et de Développement Economique (SADE) et dans le cadre de ses compétences, la CAPA a d’ores et déjà initié un certain nombre de projets structurants pour son territoire, lesquels viennent compléter et renforcer les projets de la ville d’Ajaccio.
Ces projets sont inscrits dans le cadre de sa programmation pluriannuelle des investissements pour la période 2019-2023, laquelle permet de prévoir et d’assurer leur financement. Cette Programmation Pluri annuelle d ‘investissment (PPI) est évolutive, puisqu’elle est révisée chaque année, de manière à intégrer l’état d’avancement des opérations et l’intégration de nouvelles.Dans ce cadre, elle porte les projets suivants pour les cinq prochaines années . Cette liste non exhaustive sera complétée à mesure de la faisabilité technique et financière des projets communautaires qui viendront décliner le SADE.
En 2020, la CAPA sera compétente en matière d’eaux pluviales, l’obligeant à réaliser les investissements nécessaires pour entretenir les ouvrages existants, et réaliser ceux qui seront utiles au développement du territoire.

La réalisation d’un centre culturel et social communautaire (2 M€) sur la commune de Peri

Il est destiné à accueillir des permanences de service public et des activités associatives dans l’objectif de  favoriser le lien social entre habitants de la vallée de la Gravona. Les travaux sont en cours de finalisation pour une inauguration prévue en juillet 2019.

 La réhabilitation de la caserne Grosseti à Ajaccio (8,2 M€) 

La CAPA a fait l’acquisition de l’ancienne caserne Grossetti auprès de la ville d’Ajaccio pour y accueillir la SPL M3E et en faire un lieu de rassemblement, de rencontres et d’échanges au service du développement économique et numérique. Le permis de construire a été obtenu en 2018, le projet porté par l’équipe de maîtrise d’oeuvre permet de :
– favoriser la transversalité et l’échange par la modularité et la pluralité des espaces
– créer une nouvelle identité
– préserver l’environnement et assurer le confort par une démarche HQE et une performance énergétique niveau BBC (Bâtiment Basse Consommation).
Le lancement des travaux est prévu en septembre 2019, la CAPA bénéficiant du soutien financier de l’ADEC et de l’AUC.

 La réalisation d’une gendarmerie sur la commune de Peri (11,5 M€), et des logements afférents

Ce projet sera réalisé en remplacement des implantations actuelles de Bocognano et Peri. Réalisée sous maîtrise d’ouvrage de la CAPA, selon les prescriptions des services de sécurité, un concours va être lancé en 2019, suite à l’obtention de l’agrément du ministère obtenu le 31 octobre 2018.

 L’accueil du Centre Intercommunal d’Action Sociale : Suite à l’acquisition fin 2018 d’un immeuble

A proximité immédiate de l’hôtel communautaire, la CAPA va procéder à la démolition d’un bâtiment sinistré et y  réaliser un bâtiment destiné à accueillir les activités du CIAS.

 La construction d’une unité de tri et de valorisation sur la commune d’Ajaccio (25 à 30 M€)

Réalisée dans le cadre d’un mandat du SYVADEC, cette unité est destinée à répondre à la problématique des déchets à l’échelle du bassin de vie ajaccien. Elle constitue la pierre angulaire de la proposition portée par les 4 intercommunalités concernées pour apporter une réponse territorialisée à la problématique des déchets (CAPA et Communautés de communes de l’Ouest Corse, de la Pieve de l’Ornano et du Celavo-Prunelli).

Un téléporté entre Saint Joseph, le Stiletto et Mezzavia (30 M€)

Cette installation unique en Corse a pour vocation d’offrir un mode de déplacement alternatif à la voiture individuelle et de permettre un désengorgement des flux de circulation liés à l’urbanisation de l’axe Rocade-Mezzana. Il desservira à la fois des équipements publics (Hôpital, Palatinu, Collège, stade du GFCA), des commerces (Géant Casino, Champion, Leroy Merlin, …) et des logements (Stiletto, Mezzavia). Une mission d’AMO est en cours et débouchera sur le lancement d’une consultation de conception-réalisation-maintenance dès le mois de Juin 2019. La phase travaux est programmée pour une réalisation entre septembre 2020 et Septembre 2021. Outre la partie téléporté elle-même, cette opération intégrera une partie travaux d’infrastructure et bâtiments (pylônes, câble, gares) importante.

La réalisation d’un Hameau de l’avenir au Listincone sur la commune d’Appietto

 Il s’agit de réaliser un projet d’aménagement constitué de logements, commerces et équipements (école), situé sur l’un des principaux axes d’entrée de l’agglomération, et destiné à démontrer la faisabilité d’une forme d’urbanisation périurbaine de qualité, densifiée pour préserver les espaces naturels et agricoles. Le projet nécessite pour pouvoir aboutir la réalisation du PLU de la commune d’Appietto, en cours d’élaboration à l’heure actuelle.

La compétence Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (5,5 M)

Depuis le 1er janvier 2018, la CAPA est pleinement compétente en matière de GEMAPI. Dans ce cadre elle est en charge des travaux de restauration des principaux cours d’eau, au premier rang desquels la Gravona. Par ailleurs, s’agissant des digues qui protègent l’aéroport Campo dell’Oro, des discussions sont en cours avec la Collectivité de Corse et la Chambre de Commerce et d’Industrie pour mener les études nécessaires à la connaissance préalable des ouvrages, avant d’envisager les travaux de confortement à mettre en oeuvre.

L’équipement des sentiers de randonnées (1,1 M€)

Au titre de la promotion et de la valorisation du territoire, la CAPA réalise l’aménagement de sentiers de randonnées. Après la réalisation du sentier d’I Mulini à Cuttoli-Corticchiato, les travaux pour l’aménagement d’un sentier du patrimoine à Peri vont débuter en 2019 et les études pour un sentier d’I Carbunari à Valle-di-Mezzana devront déboucher sur des aménagements à partir de 2020.

La création d’un ascenseur urbain (2,1 M€)

Destiné à faciliter la liaison entre le cours Napoléon et l’actuel hôpital, ce projet prévu au Plan de Déplacement Urbain doit se concrétiser par une phase travaux à compter de 2020.

 Les aides à la réhabilitation des logements du parc privé (2,5 M€)

Que ce soit dans le cadre de la finalisation en juillet 2019 de l’OPAH dans les villages et hameaux anciens, de la mise en oeuvre prochaine de l’OPAH copropriétés dégradées des Cannes-Salines, du futur dispositif équivalent à mettre en oeuvre dans le cadre de la convention Action Coeur de Ville, ou par le biais de l’accompagnement de la plateforme énergétique adossée à sa Maison de l’Habitat Durable, la CAPA pilote et/ou intervient dans de multiples dispositifs afin d’aider les particuliers à rénover leur logement, et plus particulièrement à réduire leur précarité énergétique.

 Les aides à la production neuve 

Depuis 2007, la CAPA participe aux plans de financement des opérateurs HLM pour développer l’offre de logements sociaux sur le territoire. Dans ce cadre, la collectivité a accompagné la production de 1742 logements pour un montant de 7,2 M€. Par ailleurs, une convention cadre a été signée avec l’Office Foncier de la Corse pour pouvoir le mobiliser afin d’acquérir le foncier nécessaire aux projets communautaires, et notamment pour accompagner la production de 500 logements sociaux sur le territoire.
 
Travaux route des sanguinaires

La poursuite des travaux en matière d’eau potable

En la matière, la CAPA va poursuivre les investissements nécessaires à la sécurisation des ressources en eau, avec notamment la réalisation de trois réservoirs à Valle-di-Mezzana (1 M€), Villanova (2,9 M€) et Alata (1,1 M€), ou encore la création d’une ressource de sécurité (5,9 M€) pour pouvoir palier une défaillance de la prise d’eau d’Ocana. Il s’agira en outre de poursuivre les extensions de réseaux nécessaires à l’urbanisation (4,3 M€) et le renouvellement des installations existantes (4,3 M€).

L’extension du réseau d’assainissement

Faisant suite à la livraison de la STEP de Campo dell’Oro et la réhabilitation de celle des Sanguinaires, la CAPA, après avoir finalisé le réseau principal jusqu’au village d’Alata (3 M€), poursuit son déploiement sur le long de la RT 20 jusqu’à Baleone (2,4 M€) avant d’engager son prolongement jusqu’à la plaine de Peri (4,4 M€), mais également le long de la route de Calvi jusqu’au Listincone (4 M€). Outre le déploiement du réseau principal d’assainissement, il s’agira de poursuivre le renouvellement et l’extension des réseaux secondaires (14,3 M€), de raccorder le secteur du Salario (2,6 M€) mais également de créer un système
d’assainissement à Villanova (2,9 M€), d’étendre les capacités de la station d’Afa (800 k€), et de réaliser de nouvelles stations à Peri, Tavaco, et Sarrola (3 M€).

Compétente en matière de Gens du Voyage, la CAPA réalisera dans les prochaines années les investissements nécessaires à la réalisation des aires prévues au Schéma Départemental.

Enfin, en 2020, elle sera compétente en matière d’eaux pluviales, l’obligeant à réaliser les investissements nécessaires pour entretenir les ouvrages existants, et réaliser ceux qui seront utiles au développement du territoire.

Plus d’infos

Opérations portées par l’Office Public de l’Habitat

En novembre 2017, la CAPA a obtenu le rattachement de l’Office Public de l’Habitat de la Corse-du-Sud, qui est ainsi devenu l’Office Public de l’Habitat de la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien.
L’OPH ayant une compétence régionale, il continuera de gérer et développer son parc sur l’ensemble du département. Faisant suite à une phase de fort développement du patrimoine de l’Office (+ 40 % en 12 ans), la nouvelle gouvernance souhaite privilégier pour les prochaines années la réhabilitation du parc et la remise sur le marché des logements vacants du fait de leur nécessaire remise en état et aux normes.
La stratégie d’investissement qui en résulte et qui a fait l’objet d’une présentation aux instances de l’OPH, se traduira par un plan de réinvestissement à hauteur de 33 M€ sur la période 2019-2024, dont 14 M€ sur le seul territoire communautaire.

Opérations portées par la Société Publique Locale  Ametarra

Créée en 2015 par la Ville d’Ajaccio et la CAPA, la Société Publique Locale Ametarra se voit confier la réalisation de plusieurs opérations majeures d’aménagement sur le territoire, que ce soit par traité de concession, ou par mandat.

Ainsi, la SPL réalise pour le compte de la CAPA :

La création d’une zone d’activité économique à Mezzana

L’opération se situe sur la commune de Sarrola-Carcopino (11 M€ de 2020 à 2023) et elle a été confiée à la SPL Ametarra dans le cadre d’un traité de concession signé à l’été 2016. Située sur un terrain communautaire, idéalement situé et desservi à la fois par la RT 20 et le chemin de fer, l’opération est appelée à être exemplaire sur le territoire. Elle accueillera notamment un pôle d’échange multi modal (avec des services et commerces) intégrant une halle des producteurs Spaziu Mezanincu (déclinaison des agropoles du SADE et visant à permettre la mise en relation en circuit cours des producteurs et des consommateurs), un hôtel et une zone d’activité thématisée regroupant des filières économiques stratégiques régionales liées notamment à l’agro-alimentaire et aux énergies renouvelables. Le permis de construire pour le PEM devrait être déposé en octobre 2019.

La réalisation d’un parc urbain de 8 ha et un parking relais de 200 places (2,03 M€) à Saint Joseph

Il s’agit d’une valorisation du terrain militaire de St Joseph en espace public paysager de 8 ha accueillant des équipements de loisirs et de promenade : parcours sportifs (piétons, vélos), aires de pique-nique… Ce parc comportera également des activités de loisirs et de restauration payantes qui restent à préciser (accro – branches, luge, train…) et des activités culturelles. Ce parc sera accessible par le bas, depuis le parking relais de St Joseph (200 places minimum, 50 places
vélos et 2 places de bus) et par le haut, par la première future station du téléporté. Une convention de mandat a été passée avec la SPL AMETARRA pour porter les études d’aménagement et les travaux sur une période de 3 ans.

La  SPL Ametarra porte également  les opérations suivantes pour a Ville d’Ajaccio

Opération du FINOSELLO

Sur un terrain d’1 ha, il s’agit de réaliser un éco-quartier qui accueillera200 à 250 logements et un équipement régional « le conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique » (8 M€) intégrant l’école municipale de musique. Les travaux du conservatoire devraient démarrer début 2020 pour 2 ans. La maîtrise d’œuvre a été attribuée à l’agence Rudy RICCIOTTI associée à Amélia TAVELLA et le projet en est au stade APD. L’opération d’aménagement du nouveau quartier du FINOSELLO devrait démarrer début 2020 également.  La SPL AMETARRA étudie actuellement la réalisation d’un réseau de chaleur bois pour alimenter ce nouveau quartier, le conservatoire et le gymnase Michel BOZZI.

Opération de la Miséricorde

La ville a confié à la SPL AMETARRA la réalisation des études préalables sur 2019-2022. Il s’agit d’un éco-quartier de 800 à 1 000 logements qui comprendra également un pôle d’échanges multi modal, du stationnement, des services, des bureaux et un parc urbain paysager de près de 3 ha. Cette opération est totalement intégrée au projet de redynamisation du coeur de ville et répond à l’objectif majeur qui est de faire revenir des habitants
dans le centre-ville en leur offrant des logements différents, des équipements, une mobilité facilitée et un cadre de vie de très grande qualité.
Acquisition du terrain : 2019 – 2020
Définition d’occupations temporaires du site : urbanisme transitoire.
Fin des études préalables : 2022
Lancement de l’opération : 2023 pour 8 à 10 ans de réalisation

Atout Cœur de Ville

La Concession d’aménagement comprend plusieurs opérations :

– Place César Campinchi : création de la halle des marchés, dont la fin des travaux est prévue en août 2019 (2 400 m² de domaine public commercial proposé au centre-ville) : 5,5 millions d’€ de travaux entre 2017 et 2019.

– Aménagement de la rue des halles et du Bd du Roi Jérôme : 700 k€ de travaux entre 2019 et 2020.

– Citadelle : Aménagement des espaces publics, dépollution et restauration des remparts : 13,5 M€ sur 10 ans. Valorisation du patrimoine bâti, réalisation d’un programme mixte qui reste à préciser et à approfondir suite à de nouvelles expertises et à une large concertation souhaitée par le Maire d’Ajaccio. Mise en œuvre du programme par baux à construction, baux emphytéotiques, concession de travaux… mais sous maîtrise d’ouvrage publique.

– Piétonisation de la ville génoise : autour de 6 millions de travaux d’aménagement et d’équipement de la ville génoise : mise en oeuvre entre 2020 et 2023. Le marché de maîtrise d’œuvre est en cours d’attribution.

2019-05-28T10:21:44+02:00 23 mai 2019|Catégories : L'actualité|Mots-clés : |Commentaires fermés sur La CAPA rencontre la fédération du BTP
Accéssibilité
Accéssibilité
Accessibilité