• Dernière modification il y a :3 ans 
  • Temps de lecture:6Minutes

La CAPA lance un Appel à manifestation d’intérêt afin de rechercher une structure de formation et/ou d’Insertion par l’Activité Economique pour la gestion et l’exploitation d’une légumerie sur le futur pôle d’échange multi modal

L’appel à manifestation d’intérêt comprend trois phases :

-La diffusion du présent document et le recueil des pré-candidatures via le formulaire joint,

-La présentation des offres en comité de sélection

-La négociation des conditions de contractualisation avec le bénéficiaire final

Vous avez jusqu’au 18 décembre 2021 pour candidater.

Installer, développer et gérer une légumerie : Pôle spécifique permettant de développer les circuits courts et lutter contre le gaspillage alimentaire

Le présent Appel à Manifestation d’intérêt a  pour objet  d’identifier un acteur souhaitant exploiter cet outil de transformation alimentaire sur la ZAE de Mezzana dans une logique d’insertion et d’innovation sociale.

L’outil devra permettre la transformation de légumes et de fruits dans le but de satisfaire au mieux l’approvisionnement des structures de la Restauration collective et notamment, la Restauration collective scolaire de la CAPA et de la Communauté de communes du Celavu Prunelli.

Le projet sélectionné devra apporter une réponse aux besoins du territoire en matière de Restauration collective tout en satisfaisant également les besoins d’insertion sociale et professionnelle identifiés sur le territoire.

Qu’est-ce qu’une légumerie ?

Une légumerie est un atelier de transformation de légumes qui peut comprendre tout ou partie des éléments suivants :

  • Une salle de lavage.
  • Une salle de cuisson.
  • Une salle de conditionnement et de mise en conserve.
  • Une chambre froide.
  • Un atelier de séchage.
  • Une chambre de surgélation.

La légumerie peut fonctionner soit comme une plateforme qui reçoit la production et l’exploite, soit comme une unité d’exploitation à disposition des producteurs.

Pour ce qui concerne l’équipement, celui-ci peut varier en fonction des besoins à court, moyen et long terme. Il est donc possible d’adapter l’acquisition du matériel au regard de l’évolution de l’activité, du type de produit et de la gamme envisagée (1ère = bruts, 2ème lavés, découpés, 3ème surgélation, 4ème prêt à l’emploi, 5ème cuits sous vide).

Au travers la création d’un tel outil, la CAPA ambitionne d’atteindre les objectifs suivants :

Économiques : Promouvoir, soutenir et valoriser une agriculture locale de qualité. Développer les filières durables en portant les produits locaux aux besoins et exigences de la restauration collective et en sollicitant la filière bio.

Sociaux : Maintenir et créer des emplois dans le secteur agricole et favoriser l’insertion professionnelle.

Sanitaires : Approvisionner en produits frais et tracés les cantines du territoire.

Environnementaux : Limiter les flux de transports. Lutter contre le gaspillage alimentaire en transformant des produits « déclassés ».

Les conséquences et les attendues sont nombreux :

  • Valoriser la production locale de qualité, saine et durable et les circuits-cours (à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire), et éviter le gaspillage alimentaire.
  • Redonner aux producteurs la légitime fierté de nourrir leurs concitoyens et particulièrement ceux de leur territoire.
  • Accentuer l’offre des fruits et légumes de saison à la clientèle locale.
  • Assurer la traçabilité des produits.
  • Sécuriser l’approvisionnement et accentuer l’autosuffisance.
  • Diminuer l’impact environnemental par la réduction des émissions de gaz à effet de serre grâce à la réduction des kilomètres parcourus par les produits.
  • Offrir un prix rémunérateur pour le producteur.
  • Favoriser la création d’emploi par le développement économique et faciliter l’insertion sociale et professionnelle, par la création et/ou le développement de structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) comme les ateliers, chantiers d’insertion, centre de formation, chantier école ou autres dispositifs professionnalisant…
  • Création d’un potentiel d’activité pour la jeunesse insulaire et participation à la structuration de la filière agricole via une professionnalisation de base.

L’étude de faisabilité relative à la création d’une légumerie sur le territoire de la CAPA, réalisée par le cabinet COMFI mandaté par la Fabrique à Initiatives de CAPI et le plan de la surface commerciale sont disponibles sur demande à l’adresse mail suivante : mission-rurale@ca-ajaccien.fr

Conditions de participation

Les entreprises et structures intéressées par ce projet devront prendre en compte les éléments suivants pour répondre à l’AMI :

  • Obligation contractuelle de mettre en place un réseau de producteurs maraichers  installés en Région Corse. Les producteurs exerçant leur activité sur le périmètre de la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien constitueront un vivier privilégié pour la constitution de ce réseau.
  • Phase pilote d’exploitation sur 36 mois qui se traduira par un bail court ; Durant cette phase pilote, le montant du loyer sera négocié en fonction de la surface disponible.
  • Cette période transitoire permettra une évaluation de l’activité avant d’envisager un bail commercial 3-6-9 ans.

 Dossier de candidature

Pour qu’un dossier de candidature soit recevable, tout candidat devra justifier des caractéristiques du projet, notamment sur le choix du mode de gestion de la légumerie. Il devra préciser :

  • Sa compréhension des enjeux et la pertinence de leur proposition de projet
  • Sa  connaissance du territoire et/ou son ancrage territorial
  • Ses apports en termes d’insertion et d’innovation sociale pour le territoire (publics prioritaires, lien avec les producteurs en termes d’insertion professionnelle durable pour le public).
  • Son modèle économique, assurant la viabilité économique et la pérennité du projet
  • La liste des producteurs fournisseurs de la légumerie, en précisant si la production est certifiée
  • Des éventuels besoins en formation.

Les pièces à joindre au dossier

Le dossier devra de ce fait comporter les pièces suivantes :

  • Un dossier de présentation du projet proposé par le(s) candidat(s). Ce dossier devra en particulier comporter :
    • Une présentation du (des) candidat(s)
    • La description du projet de formation et/ou d’insertion par l’activité économique
    • Les stratégies et outils envisagés pour promouvoir le projet
    • Un budget prévisionnel pour la phase pilote

Date limite d’envoi du dossier : 18 décembre 2021

Le dossier doit être envoyé à la CAPA :

Par courrier électronique : mission-rurale@ca-ajaccien.fr 

A titre d’information, le projet retenu pourra être soutenu  financièrement par le fonds de développement de l’inclusion (( Annexe 3 Appel à projet FDI téléchargeable ).

Téléchargements