Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance CISPD

Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance CISPD 2018-01-30T16:56:15+00:00

Le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) a vocation à « constituer le cadre de concertation sur les priorités de la lutte contre l’insécurité et de la prévention de la délinquance au niveau local ». Il doit être un lieu d’échanges entre les responsables des institutions et organismes publics, privés, associatifs pour définir des objectifs communs. Il est consulté sur la mise en œuvre et l’évaluation des actions de prévention de la délinquance menées sur son territoire.
Le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) fixe les orientations de la politique gouvernementale en matière de prévention de la délinquance et de la radicalisation et veille à sa mise en œuvre. La stratégie locale doit être en conformité avec la stratégie nationale. Ainsi, la programmation locale s’inscrit dans le cadre de référence nationale et s’articule autour de trois priorités :
– Prévention des jeunes exposés à la délinquance ;
– Prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales et l’aide aux victimes ;
– Tranquillité publique.

Prévention pour les jeunes

Cette priorité s’articule autour de 2 axes : en milieu scolaire et hors du milieu scolaire.

Les actions de prévention en milieu scolaire s’adressent à tous les jeunes scolarisés dans les collèges et lycées du territoire de la CAPA. Il s’agit de porter un message préventif et de sensibiliser les jeunes à la citoyenneté, aux enjeux environnementaux, mais aussi de lutter contre toutes les formes de violence et de discriminations, et également de soutenir les acteurs éducatifs qui portent des initiatives originales permettant aux élèves en difficulté de mieux réussir.

Les actions de prévention secondaire, en dehors du milieu scolaire, cherchent à identifier spécifiquement le public en risque de basculement vers une trajectoire délinquante. Les actions soutenues permettent d’agrémenter les parcours socio éducatifs mis en place par les professionnels de la prévention spécialisée et de la jeunesse au sens large.

Prévention des violences

Il s’agit de la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales et de l’aide aux victimes.

Cette priorité tend à améliorer l’organisation des dispositifs existants au niveau local afin d’instituer un pilotage mutualisé et apporter des réponses concrètes aux situations repérées.
Le public concerné par cet axe regroupe les victimes de violences intrafamiliales (homme, femme, enfant) et conjugales, ainsi que les auteurs de violences.
Les actions jugées prioritaires sont celles qui visent à consolider l’accès aux droits et à l’accompagnement des victimes vers une réelle autonomie, par une offre de soins et d’accompagnement social et professionnel adapté.

Tranquillité publique

Dans ce volet, il est question de structurer les initiatives locales qui permettent de pallier le sentiment d’insécurité. Les actions réalisées doivent anticiper ou réagir aux nuisances qu’elles soient d’ordre physique ou matériel.
Le maintien de la tranquillité publique correspond à une forte attente de la population et est un enjeu quotidien.
Les moyens humains sont au cœur de cette démarche, médiateurs sociaux, bailleurs sociaux, collectivités, transports, employés municipaux, services de police,…tous sont acteurs de l’amélioration du cadre de vie.

Une question ?

Direction du développement social
Tél : 04 95 52 53 33

Plus d’infos :

La programmation annuelle du CISPD

Chaque année, un appel à projet est lancé pour appeler l’initiative privée et publique à proposer des initiatives dans l’une des trois priorités de la programmation locale du CISPD  :
– Prévention des jeunes exposés à la délinquance ;
– Prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales et l’aide aux victimes ;
– Tranquillité publique.

Accessibilité