La CAPA souhaite mettre en avant une politique de développement rural de son territoire afin d’établir une stratégie intercommunale de développement des différentes zones de l’agglomération.

L’agglomération apparaît comme un territoire urbanisé, mais elle compte aussi des secteurs plus ruraux. La CAPA veut favoriser le développement des communes rurales tout en respectant leur identité, valoriser les interactions urbaines/rurales, mettre en valeur le potentiel des communautés en favorisant l’implication des citoyens, la concertation et le partenariat entre les différents acteurs des territoires.

Une action en faveur d’une campagne vivante et créative au travers d’un Projet Alimentaire Territorial

Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) constitue un ensemble d’initiatives locales, coordonnées dans le cadre d’une stratégie territoriale globale et transversale visant à développer un système alimentaire territorial et à structurer l’économie agro-alimentaire par le rapprochement des acteurs impliqués dans ce système et le développement d’une alimentation locale, durable et de qualité.

Dans le cadre du Schéma d’Aménagement, et de Développement Économique (SADE) de la CAPA, la Mission Rurale a proposé, en 2017, un déploiement de cette ligne directrice au sein d’un schéma de développement rural plus restreint ciblant prioritairement la zone rurale et le lien rurbain.

Ce Schéma de Développement Rural, et son plan d’actions ont été co-construits avec les acteurs de terrain (producteurs et des consommateurs de son périmètre d’intervention) et validés en Conseil Communautaire le 30 novembre 2017. Puis afin de renforcer sa mise en application sur le volet agricole, le Conseil Communautaire a approuvé par délibération n°2019-167 du 11 décembre 2019, la prise de compétence complémentaire suivante : «Création sur le territoire communautaire d’espace test agricole en archipel comprenant la réalisation de programmes expérimentaux en vue du développement de nouvelles niches de production végétales et d’atelier collectif de transformation ; accompagnement technique et matériel des bénéficiaires des dispositifs précités».

Le PAT présenté aux instances correspond donc à l’axe 2 du Schéma de Développement Rural déclinant le Schéma d’Aménagement et de Développement Economique.

Cet axe d’intervention nommé « Agir pour une campagne vivante et créative » contribue au développement d’une agglomération porteuse d’une agriculture innovante, garante du maintien des paysages et au-delà porteuse des valeurs d’une ruralité moderne et authentique.

Les enjeux principaux du Projet Alimentaire Territorial de l’agglomération répondent principalement aux besoins du « bien produire » et « bien manger » (éducation à l’alimentation, lutte contre le gaspillage alimentaire).

Un certain nombre d’actions sont donc prévues dans ce cadre, telles que :

  • Une étude de faisabilité pour la création d’une légumerie en capacité d’alimenter les cantines du territoire
  • La démultiplication des espèces de fruitiers endémiques en vue du développement d’une nouvelle niche de production arboricole résistante aux contaminations
  • L’ouverture d’un Magasin de producteurs et d’artisans en Pays Ajaccien sur la ZAE de Mezzana
  • La participation active au projet de coopération interterritoriale du programme européen LEADER
  • Mise en culture des parcelles agricoles laissées à l’abandon

Plus d’infos

Direction du développement économique
Service développement rurbain et tourisme
Tél : 04 95 52 95 00

Téléchargements

L’ouverture vers les intercommunalités voisines : GAL Leader et contrat de ruralité

La CAPA est également engagée avec les intercommunalités voisines au travers du GAL LEADER 2014-2020 et du contrat de ruralité.
GAL LEADER sont deux acronymes pour Groupe d’Action Locale et Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale.
Le LEADER est un programme européen pour soutenir des projets de développement rural lancés au niveau local dans le but de revitaliser les zones, soutenir les projets innovants ruraux et créer des emplois.
Le GAL est en charge de la gestion des actions, dont les financements sont européens et locaux.

Le programme LEADER Pays d’Ajaccio concerne les communes d’Afa, Ajaccio, Alata, Appietto, Bastelica, Bastelicaccia, Bocognano, Carbuccia, Cauro, Cuttoli-Corticchiato, Eccica-Suarella, Ocana, Peri, Sarrola-Carcopino, Tavaco, Tavera, Tolla, Ucciani, Valle-di-Mezzana, Vero, Villanova.

Trois axes et 15 actions ont été définis pour bâtir un projet de territoire : le Pays d’Ajaccio, une terre d’avenir, des terres d’initiatives et une terre d’innovation.
Agriculteurs, artisans, entrepreneurs, etc., si vous êtes porteurs d’un projet qui s’inscrit dans ces actions, vous pourriez bénéficier des aides associées sur la période 2016-2020. Le comité en charge de statuer sur les projets est maintenant installé, il comprend 12 élus et 12 acteurs privé du territoire. Ils n’attendent plus que vous : dossier en téléchargement.
Sur un territoire presque identique à celui couvert par le GAL LEADER, le contrat de ruralité est un autre dispositif conclu entre l’Etat, la Collectivité Territoriale de Corse, le Conseil Départemental de Corse du Sud, la Poste, la CAPA et la Communauté de Communes Celavu-Prunelli (issu d’une fusion des Communauté des communes de la haute vallée de la Gravona et du Prunelli).

Le contrat de ruralité complète le diagnostic descriptif déjà existant et engage l’ensemble des partenaires sur des axes de développement partagés et des actions sur la période 2017-2021.

Coordonnées

GAL LEADER
Quartier Moraschi
U Palazzu
20136 Bocognano
Mob : 06 29 58 35 40
Tél : 04 95 10 32 93

Téléchargements

La valorisation de l’offre territoriale : vers une économie du patrimoine et des savoir-faire

Au travers de ces différents dispositifs, la CAPA a choisi de mobiliser tous les leviers disponibles afin de favoriser le développement des communes rurales en poursuivant les objectifs suivants :

– La préservation et la valorisation du patrimoine et des milieux naturels
– L’accès aux loisirs pour tous
– Un développement économique harmonieux, grâce au tourisme et à l’aide apportée au secteur agricole
– Le développement de l’éducation à l’environnement et au territoire
– Le développement d’un territoire solidaire conjuguant identité culturelle, développement économique durable et attractivité.

Le travail de programmation, de coordination et d’information des services communautaires permet d’assurer une cohérence globale et le respect des spécificités territoriales.

Développer une agglomération porteuse d’une agriculture innovante

Au travers du schéma de développement rural, la CAPA s’est engagée dans la création d’espaces tests agricoles en adhérant au réseau RENETA.

En 2021, la CAPA a progressivement pu fournir aux testeurs le matériel demandé et quelques aménagements ont été réalisés sur le site pour permettre la mise en œuvre effective de l’ETA (route d’accès, fermeture de l’espace par les testeurs…) :

– Achat de treillis soudés pour la clôture de l’espace test agricole ;

– Achat d’abris de jardin et de planchers pour le stockage de matériel (avec achat de parpaings pour les fondations) ;

– Achat d’outillage divers de maraichage ;

– Mise en place d’un système d’irrigation avec programmateurs ;

– Achat de deux serres mutualisables ;

– Achat de 80 tonnes d’amendement organique bio.

Les testeurs sélectionnés ont débuté leur phase de test au 1er janvier 2021. La crise sanitaire n’a pas permis d’organiser des rencontres collectives sur site avec les accompagnants pour le démarrage de l’activité. Ces derniers ont donc commencé leurs accompagnements de manière différenciée prenant chacun le temps de faire connaissance avec les nouveaux arrivants.

A ce jour, la zone de production n’occupe pas l’intégralité de l’espace. Les testeurs ayant pour objectifs de produire sur la totalité des m² alloués en fin de période-test. Une réunion technique a été organisée avec l’ensemble des accompagnants courant juin afin de faire un point d’étape collectif du dispositif dans son ensemble et des parcours individuels des testeurs.

Ce point d’étape a permis d’anticiper l’année à venir. A cet effet, un accompagnement sur la recherche de foncier a été formalisé avec Terre de liens pour 2022. L’organisme de formation « Ver de Terre Production »,  a également proposé d’intervenir sur la thématique du « sol vivant ». Et enfin, la MSA a également accepté de rejoindre le dispositif pour accompagner les testeurs dans le cadre de la prévention des risques.

En parallèle, les directions économie et aménagement CAPA structurent leurs recherches de foncier pour permettre le déploiement de l’activité maraichère en pays ajaccien. Un testeur a quitté l’espace en octobre. Son départ a engendré le lancement d’un nouvel AMI et du recrutement d’un nouveau testeur pour le début de l’année 2022

En fin d’année, le comité de pilotage s’est réuni afin cadrer au mieux le dispositif.

Découvrez les espaces test du Pays Ajaccien