Conseil communautaire de juillet

Conseil communautaire : la CAPA vote son budget supplémentaire et revient sur le contrat de ville 2017

Parmi les principaux rapports du conseil communautaire de juillet : l’implantation de la future caserne de gendarmerie de Peri, la mutualisation des services des affaires juridiques ville d’Ajaccio-CAPA, le budget supplémentaire et le bilan 2017 du contrat de ville.

Retour plus en détail sur le budget supplémentaire et le contrat de ville.

Budget supplémentaire, intégrations, reports et ajustements

Le budget supplémentaire 2018 est voté, pour le budget général et les budgets annexes des déchets, des transports, de l’eau potable et de l’assainissement. Il va permettre d’intégrer les résultats de l’exercice 2017 tels qu’ils ont été constatés après le vote du compte administratif, d’inscrire les recettes qui n’étaient pas connues lors de l’adoption du budget primitif en janvier et d’inscrire de nouvelles dépenses. Tout comme le budget primitif 2018, il reflète la volonté de la CAPA de dégager des marges de manœuvre financière en adéquation avec ses projets en cours et de maîtriser sa dette.

Dans sa présentation exhaustive, Xavier Lacombre, 1er Vice-président en charge des finances, a fait ressortir que les résultats de l’exercice précédent et les nouvelles recettes permettent de réduire de près de 8 M€ les prévisions de recours à l’emprunt.

Les principales évolutions qui vont être nouvellement budgétisées pour cette fin d’année concernent :
– la reconstitution d’une provision de 2,6 M€ pour anticiper les effets d’une potentielle crise des déchets ;
– 1,5 €en prévision de la refonte des modalités de reversement aux communes qui sera décidée à l’automne ;
– l’intégration des nouveaux tarifs du Syvadec pour le traitement des ordures ménagères (260 €/tonne), qui n’étaient pas connus lors de l’adoption du budget primitif et qui nécessitent 870 000 € supplémentaires.

Bilan du contrat de ville 2017, perspectives 2018

Le rapport annuel 2017 sur la mise en œuvre de la politique de la ville rappelle les principales orientations du contrat de ville,  présente l’évolution de la situation dans les quartiers prioritaires, retrace les actions menées au bénéfice des habitants des quartiers prioritaires,  déterminer les perspectives d’évolution.

Laurent Marcangeli, Président de la CAPA, a ainsi ouvert le débat sur les actions menées, les orientations et les programmes de nature à améliorer la situation des habitants des quartiers ciblés et de prendre acte des observations formulées dans le document annexe par les Conseils Citoyens des jardins de l’Empereur, celui des Salines et le Conseil Municipal de la Ville d’Ajaccio.

Les perspectives du contrat de ville 2018 ont clôturé l’intervention : 80 actions retenues et financées à hauteur de 753 411 € et plusieurs projets important programmés :

– L’exposition « Ajaccio à travers le temps » dans quatre quartiers : St-Jean, Les Cannes, Les Jardins de l’Empereur et les Salines (complément de l’exposition de 2017 qui a connu un grand succès populaire).

– L’implantation d’installations de sport d’extérieur « Street work out » au cœur des Jardins de l’Empereur.

– La création de jardins familiaux aux Jardins de l’Empereur.

– L’ouverture d’un Centre de ressources et de culture scientifique aux Salines, au pied de la tour M, dans un local de 200 m² mis à la disposition par ERILIA (partenariat CAPA, CPIE, Etat (ADEME) et Collectivité de Corse).

– L’aménagement d’un espace vert type « jardins familiaux » aux Salines.

– La mise en place d’un dispositif d’appui à l’émergence de projets de création d’activités dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville « Cités Lab »16 avec le recrutement d’un chef de projet.

Plus d’infos

Chiffres clé du contrat de ville 2017

Budget du Contrat de ville du Pays Ajaccien :  753 411 €
68% pour la cohésion sociale
22% pour l’insertion par l’activité économique
9% pour le cadre de vie

Le Contrat de ville est co-financé par la CAPA (44%), l’Etat (35%) et la Ville d’Ajaccio (21 %).

Au total, plus de 19 000 personnes ont bénéficié des actions mises en place en 2017 sur plus de 20 000 habitants concernés. Les femmes sont plus représentées que les hommes et les moins de 18 ans constituent le cœur des interventions avec 58 % des bénéficiaires.

2018-07-26T16:33:03+00:00 25 juillet 2018|Catégories : L'actualité|Mots-clés : , , |Commentaires fermés sur Conseil communautaire de juillet
Accessibilité