Conditions d’accueil des entreprises, offre en matière de locaux professionnels, aides disponibles ( conseils, aides financières …), mobilité , trouvez-vous le Pays Ajaccien attractif ? Y fait-il bon vivre ? Quels sont ses atouts ? Quels sont les freins à son développement ?

La CAPA a besoin de connaître votre vision sur ces diverses thématiques.  

Construisez avec nous une  “stratégie d’attractivité économique” pour notre territoire !

Il vous suffit de répondre au questionnaire ci-dessous. Attention, vous avez jusqu’au 08 juillet  pour  donner votre avis, et proposer vos idées afin de participer à l’amélioration de l’attractivité économique du Pays Ajaccien. 

J’exprime mon avis ici !

Participez au questionnaire

Une étude réalisée dans le cadre de Territoires d’Industrie et cofinancée par la Banque des Territoires

Dans le cadre du programme Territoires d’Industrie, la CAPA réalise cette étude  portant sur l’attractivité économique de son territoire.

Les objectifs de cette dernière sont de :

  • Disposer d’un cadre stratégique d’intervention permettant la mise en œuvre de la politique d’attractivité économique.
  • Définir l’offre territoriale en matière d’accueil des entreprises
  • Stimuler l’appartenance au territoire et l’envie d’entreprendre
  • Valoriser les atouts et l’offre territoriale de l’ensemble des acteurs du territoire
  • Attirer de nouveaux talents
  • Renforcer la notoriété et l’attractivité de la Communauté d’Agglomération
  • Fédérer, mobiliser l’ensemble des acteurs économiques du territoire autour d’une vision partagée.

Le saviez-vous ?

Lancé par le Premier ministre à l’occasion du Conseil national de l’industrie le 22 novembre 2018, le dispositif « Territoires d’industrie » a pour vocation d’accompagner la redynamisation industrielle française.

Le programme s’articule autour de :

– 148 territoires d’industrie identifiés par le gouvernement – pour la Corse, les territoires de la CAPA et de la CAB sont retenus ;

– 4 enjeux majeurs :

  • RECRUTER, en renforçant, par exemple, l’offre de formation aux métiers industriels ;
  • ATTIRER, en mobilisant les opérateurs de l’Etat comme la Banque des Territoires, Business France, BpiFrance pour appuyer les projets ;
  • INNOVER en permettant notamment aux PME d’accéder à la recherche et développement et en les accompagnants dans la transition vers l’industrie du futur ;
  • SIMPLIFIER en facilitant les demandes de dérogation administrative pour mettre en œuvre les projets.

1,36 milliard d’euros prioritairement fléchés sur le dispositif par l’Etat et ses opérateurs (Banque des Territoires, BpiFrance, Business France, Pôle Emploi, etc,…).