• Dernière modification il y a :3 mois 
  • Temps de lecture:6Minutes

Le Pays Ajaccien, fier d’être de nouveau labelisé Territoire d’Industrie jusqu’en 2027 dans le cadre du programme national. Ainsi, la CAPA va poursuivre le travail d’accompagnement de l’industrie, secteur d’avenir dynamique, engagé dans les démarches de transitions environnementales, et qui recrute fortement.  

Sur la période 2019-2022, le bilan est positif car grâce aux 1 367 800€ de financements directs mobilisés :

  • 5 entreprises industrielles du Pays Ajaccien ont modernisé leurs appareils productifs
  • 15 emplois y ont été créés à temps plein

 Jusqu’en 2027, la CAPA s’est fixée comme objectif d’accompagner les entreprises industrielles dans l’innovation, la transition écologique, énergétique et numérique.

 

La CAPA, un Territoire d’industrie ?

La Corse figure parmi les territoires les moins industrialisés de France (1% d’établissements industriels).

D’après une étude réalisée par la Banque des Territoires, le bassin de vie d’Ajaccio représente l’un des deux pôles industriels de l’île avec Porto Vecchio. Certains secteurs industriels sont sur-représentés du fait du caractère insulaire de la Corse. Sur le territoire de la CAPA, la dynamique industrielle s’affirme autour de trois secteurs phares qui couvrent plus de la moitié des salariés industriels :

  • L’industrie extractive, énergie, eau, comme vu plus haut, regroupant près d’un tiers des emplois industriels (31%) contre seulement 7% à l’échelle de la France métropolitaine (soit 4,5 fois plus) ;
  • L’industrie agro-alimentaire avec 31% de l’emploi industriel contre 18% à l’échelle nationale ;
  • Les autres produits industriels regroupant un quart de l’emploi industriel contre 48% en France métropolitaine.

Ainsi, la ville d’Ajaccio compte 131 établissements industriels d’après cette étude. Plus globalement, la CAPA dénombrerait 189 établissements et 1 906 salariés fin 2020 au sens territoire d’industrie répartis de la manière suivante :

  • 13 établissements dans l’industrie extractive énergie eau représentant 596 salariés
  • 86 établissements dans le secteurs autre produits industriels (meubles et divers, réparation et installation de machines, industrie chimique, métallurgie et produits métalliques, bois et papier, habillement, textiles et cuir) représentant 479 salariés
  • 3 établissements dans le secteur fabrication de matériel de transports représentant 191 salariés
  • 5 établissements dans le secteur équipement, électroniques, informatique représentant 51 salariés, 82 établissements dans le secteur industries agroalimentaires représentant 589 salariés

Ainsi, bien que le secteur de l’industrie ne représente qu’un peu moins de 6% du tissu économique de l’Agglomération, celui-ci est très dynamique, structuré au niveau de certaines filières et dispose d’un rayonnement international grâce à la présence d’entreprises exportatrices et de filière d’excellence dans le domaine de l’aéronautique. Ce dynamisme doit pouvoir être soutenu pour répondre aux défis stratégiques majeurs de modernisation, de compétitivité et d’attractivité de l’industrie du futur. A ce titre, l’étude portant sur la stratégie d’’attractivité économique du territoire CAPA lancée dans le cadre du programme TI 2019-2022 préconise un accompagnement en matière d’innovation pour les entreprises industrielles sur-représentées et à la valorisation de savoirs faire dans les secteurs fortement spécialisés.

Stéphane Sbraggia, Président de la CAPA, Maire dAjaccio accompagné de Jean-Philippe Agresti, Recteur de Corse, visite à Tavaco avec les élèves de 1ère du lycée Fesch l’entreprise Performance Composite Méditerranéen

Les actions en faveur des entreprises proposées par la CAPA dans le cadre du programme Territoire d’Industrie 2023-2027

Dans le cadre du programme Territoire d’Industrie, la CAPA souhaite proposer des actions sur 3 axes en priorité : Innovation, Transition écologique et compétence.

En effet, à l’issue d’une enquête réalisée auprès des entreprises industrielles du pays ajaccien, l’agglo souhaite répondre à leurs besoins qui sont :

  • le développement de leur outil de production et cela, dans une logique d’augmentation de la productivité mais également dans une démarche visant à améliorer leurs performances énergétiques et diminuer l’impact écologique de leurs activités.
  • améliorer les conditions de travail de leurs salariés avec une volonté de montée en compétence de ceux-ci.

Toujours dans le cadre de cette enquête, certains industriels parmi les plus importants du territoire ont la volonté d’inscrire leur stratégie de développement industriel sur le long terme, compte tenu des investissements qu’ils ont souhaité réaliser et qui ont été financés dans le cadre du précédent programme Territoires d’Industrie.

Concrètement, sur le 1er axe « Innovation », la CAPA entend accompagner les entreprises de son territoire dans la mise en place de toutes les innovations permettant d’accroitre leur compétitivité en accordant une attention particulière à la création de véritables écosystèmes d’innovation. Ainsi la première action que la CAPA souhaite mettre en œuvre consiste à étudier toutes les opportunités d’innovation collective en matière de logistique au sein de la filière agroalimentaire du territoire. La deuxième action permettra d’accompagner les entreprises du territoire dans leur transition vers l’industrie 4.0

Concernant le 2ème axe « transition écologique », il sera développé au travers de la mise en place d’actions de sensibilisation et d’accompagnement « sur mesure » des entrepreneurs du territoire.

S’agissant du 3ème axe, « compétences », l’agglo souhaite mettre en œuvre des actions innovantes en matière de valorisation des métiers de l’industrie afin d’accroitre leur attractivité et créer une école de production sur le territoire.

Enfin, le foncier est un réel enjeu pour l’intercommunalité. A cet effet, la CAPA souhaite réaliser un état des lieux des ZAE et friches. Objectif : les requalifier via un montage juridique sécurisé et financier soutenable.

Le Saviez Vous ?

Le secteur industriel en pays ajaccien représente 550 entreprises soit 2.660 emplois. Il représente ainsi l’un des principaux pôles industriels de Corse.

Les établissements sont majoritairement situés dans le secteur Gravona/Baleone. Certaines filières sont plus représentées que d’autres c’est le cas par exemple de la filière agroalimentaire.

Aller + loin…

On peut définir les « Territoires d’industrie » comme des zones présentant une forte identité et un savoir-faire industriel. L’ensemble des acteurs, notamment les entreprises et les collectivités locales, sont mobilisées pour le développement de l’industrie.

Pour résumer, le programme « Territoires d’industrie » ce sont :

  • 183 territoires d’industrie
  • un objectif : poursuivre et amplifier la réindustrialisation par et pour les territoires en faisant de la France « la Championne de l’industrie verte en Europe », en accompagnant

la structuration des projets et en favorisant les synergies entre élus et industriels.

  • 4 axes :
  • accélérer la transition écologique et énergétique des territoires d’industrie,
  • faire des territoires des écosystèmes d’innovation ambitieux,
  • lever les freins au recrutement et développer les compétences dans des territoires industriels attractifs,
  • mobiliser un foncier industriel adapté aux enjeux et besoins des industriels comme des collectivités

Sur chaque territoire, la mise en œuvre du programme doit in fine donner lieu à une contractualisation entre l’Etat, la région et l’EPCI concerné.  La durée du programme est fixée à 4 ans.