Le Plan de transformation et d’investissement de la Corse doit contribuer au développement durable de la Corse et répondre aux besoins prioritaires de ses habitants, par une politique ciblée d’investissements structurants dans différents domaines. Il se concentrera sur un nombre limité de projets d’intérêt public majeur, qui feront l’objet d’une contractualisation spécifique entre l’État et chacun des maîtres d’ouvrages concernés.

Ainsi, concernant la Ville d’Ajaccio et la CAPA , ce sont deux projets phares « la citadelle » et la construction du téléporté reliant Saint-Joseph à Mezzavia qui bénéficieront des financements : Des grands travaux structurants pour dessiner le visage du Pays Ajaccien de demain.

En effet, avec le projet de téléporté qui devrait être opérationnel en 2024, c’est un nouvel espace de vie qui va prendre forme quartier Saint-Joseph avec la réalisation d’un parc urbain où convergeront divers moyens de transport. En attendant, le Parking relais de Saint Joseph est d’ores et déjà à la disposition des usagers pour faciliter l’intermodalité : voitures − bus − piétons − cyclistes.

Ajaccio, le transport en commun prend de la hauteur, avec le projet de liaison par câble Saint-Joseph – Mezzavia

Ce mode de transport collectif dans lequel les passagers voyagent dans des cabines suspendues à des câbles aériens doit voir sa construction débuter en 2023.

Si la CAPA et la Ville d’Ajaccio ont fait le choix de ce mode de transport, c’est que ce dernier présente un certain nombre d’avantages. Outre le fait qu’il est très efficace, lorsqu’ il s’agit de franchir des obstacles, il connaît un peu partout, en zone urbaine, un essor depuis quelques années.

En Corse, il est la première installation de ce type.

Les origines du projet

Le développement économique du territoire ne peut être envisagé, tant pour les zones en expansion que pour le centre-ville, sans une diversification des modes de déplacements. Les mobilités de demain doivent prendre en compte de nouvelles façons de se déplacer, intégrer les enjeux de santé publique et d’environnement d’où la genèse de ce projet.

Les constats issus des études relatives à l’élaboration du Plan de Déplacements Urbains, ont conduit à proposer des services innovants de mobilité. Le projet de liaison par câble porté par la CAPA entre dans ce cadre.

L’objet central de l’opération est la mise en place d’un transport par câble reliant trois sites stratégiques :

  1. Le quartier de Saint-Joseph, sur lequel sera réalisé le pôle d’échange modal d’entrée de ville. Principale porte d’entrée du territoire, 40 000 véhicules y transitent chaque jour.
  2. Le plateau du Stiletto, espace regroupant le futur hôpital, l’espace U Palatinu, un nouveau collège.
  3. Le quartier de Mezzavia , doté d’une plate-forme commerciale de plusieurs dizaines de milliers de m2 confortée par plus de 3090 habitants, plus de 1000 logements à venir ou encore le stade de football du GFCA.

Véritable trait d’union entre les deux principales portes d’entrée de la ville (RT21 et 22), cette liaison par câble aura comme avantage considérable de devenir une alternative efficace, donc crédible, à l’usage du tout voiture, tout en constituant également un transport en commun moderne et indispensable, avec une emprise au sol très réduite par rapport à tout autre mode

de transport en commun.

Signature en présence de Pascal Lelarge, Préfet de Corse et Laurent Marcangeli, Président de la CAPA et Maire d’Ajaccio.

Les étapes de mise en œuvre du téléporté

En 2020, les services de la CAPA ont lancé l’appel d’offre. Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, les offres initiales des trois groupements ayant candidaté ont pu être analysées et une phase de négociations a été également réalisée.

La CAPA désignera le candidat fin 2021.

Une phase d’études est prévue jusqu’à la fin 2023.

Le téléphérique sera mis en service fin 2024 suite à un an de travaux.

Inscriptions et renseignements auprès du service des publics : jwandelmer.musee@ville-ajaccio.fr

Parc urbain/Quartier Saint-Joseph : un poumon vert pour Ajaccio

La CAPA dispose d’une opportunité foncière unique : il s’agit de l’acquisition de l’ancien site militaire de Saint-Joseph situé en entrée de ville. Ce terrain, d’une surface de 7,9 ha, sera en partie consacré à la mobilité du fait de son emplacement privilégié sur l’axe principal de desserte de la Ville d’Ajaccio (40 000  véhicules y transitent chaque jour). Mais l’essentiel de l’espace, soit pratiquement 7 hectares, seront consacrés aux loisirs et  à la réalisation d’un parc urbain. En effet, ce site préservé depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale dispose d’une végétation abondante et préservée, ainsi que de perspectives uniques sur la Ville d’Ajaccio.

En 2019, la CAPA a confié à la SPL Ametarra la réalisation de ce projet sous la forme de mandat, afin d’offrir ce site à la population en mêlant activités payantes (buvette, luge mécanique…) et gratuites (jeux pour enfants, aire de pique-nique, piste VTT…). L’année 2020 a permis de définir le projet de mobilité, et d’étudier la gestion hydraulique du site. S’agissant de la mise en place de l’offre intermodale, un parking de 300 places en silo est programmé. Il permettra à la population de laisser sa voiture et de prendre le téléporté pour rejoindre Mezzavia ou prendre le bus, le tram train, le vélo, la marche à pied pour rejoindre le centre ville d’Ajaccio.

A moyen terme, en concertation avec les CFC, une halte ferroviaire sera créée ainsi qu’à plus long terme, une navette maritime qui partira de St Joseph pour rejoindre le centre ville. Ce projet d’aménagement d’ensemble profitera aussi bien aux habitants qui entrent sur le territoire et qui pourront terminer leur trajet autrement qu’en voiture individuelle – et diminuer ainsi les engorgements- qu’aux habitants du centre-ville qui voudront se rendre à l’hôpital du Stiletto, en utilisant des moyens de transports ponctuels et affranchis des contraintes de circulations.

Sur le plan hydraulique, les travaux de renaturation du cours d’eau de Saint-Joseph se poursuivront en 2022, financés à 76% par France Relance. Le cours d’eau sera paysagé, ce qui garantit une excellente intégration dans un environnement.

Les avantages du projet 

  • limiter l’usage du tout voiture en ville
  • relier les quartiers et les équipements structurants
  • respecter le milieu naturel

Le téléporté en chiffres

  • Le candidat retenu aura pour mission la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance pendant 10 ans
  • 4 M€ HT pour les études dont 70% financés dans le cadre du PTIC
  • 31 M€HT pour les travaux. Les négociations laissent espérer un financement de 70% par le PTIC
  • 24 M€HT d’exploitation sur 10 ans
  • La CAPA reste bénéficiaire des recettes d’exploitation dont l’opérateur privé n’assure qu’une régie de recette.

Et au milieu coulera de nouveau un cours d’eau

L’ouverture du terrain militaire pour la réalisation de ce projet a permis de constater une forte dégradation du cours d’eau de Saint-Joseph, qui a été canalisé dans une conduite sous dimensionnée et dont le lit initial ne possède plus d’accès à la mer.

Ainsi, à l’été 2022, les travaux de renaturation du cours d’eau débuteront.

L’objectif est également de rétablir la liaison entre le vallon (et son écosystème) et le milieu riverain (notamment vers la rive gauche, à l’état naturel) :

  • Restauration du fond, des berges pour permettre le développement d’une faune et d’une flore typiques du lieu et favoriser la biodiversité
  • Améliorer la transparence des eaux

Cela sécurisera également l’entrée de ville en cas de forte pluie.