Nouveau parking Saint Joseph et prévention de la délinquance lors du dernier conseil communautaire

Les 2 points à retenir lors du dernier conseil communautaire étaient l’ouverture et l’aménagement du nouveau parking relais à Saint Joseph et la prévention de la délinquance avec le CISPD.
24 autres rapports ont été validés, sur des sujets aussi divers que les réseaux d’assainissement, les sentiers du patrimoine, les finances de l’OIT et du CIAS, les données numériques partagées, la gestion prévisionnelle des déchets, la Participation pour l’Assainissement Collectif, le bilan 2018 de la Mission Locale, la directive inondation, l’intermodalité avec le train, les marchés publics et le rapport 2018 de la commission d’accessibilité des personnes handicapées.

L’aménagement du parking Saint Joseph est approuvé

Alors que le parking relais de Saint Joseph a ouvert ce lundi 6 mai, les élus communautaire ont validé l’ensemble des aménagements qui vont participer à le transformer une agréable alternative à la voiture pour parcourir la ville d’Ajaccio.  Avec au final une capacité de 200 places, 5 bornes de rechargement pour des véhicules électriques, un parc de places vélo, il sera végétalisé pour s’intégrer au parc urbain.

Présentation des futurs aménagements du parking et du parc urbain de Saint Joseph

Présentation des futurs aménagements du parking et du parc urbain de Saint Joseph

Si vous souhaitez rejoindre le centre ville plus sereinement, vous pourrez garer votre voiture sur l’une des 150 places déjà disponibles et retrouver les lignes de bus qui desservent l’arrêt Saint-Joseph en direction du centre ville, complétées par une nouvelle navette à destination de la gare CFC : un départ toutes les 15 minutes assuré !

Le Parking+ Bus en pratique

Le parking Saint-Joseph est actuellement ouvert du lundi au samedi, de 6h30 à 20h.

Un départ de bus est assuré toutes les 15 minutes, à destination de la gare CFC avec la nouvelle navette et à destination du centre ville avec les lignes urbaines 1, 2 et 5. Le premier départ de l’arrêt Saint-Joseph est à 6h30. Le dernier retour depuis la gare CFC est à 19h15.

Ces horaires seront amenés à évoluer en période estivale !

Saint Joseph, centre d’intermodalité

L’intermodalité propose une alternative aux déplacements en voiture dans leur intégralité.  Vous choisissez de partir de chez vous en voiture, à vélo ou à pieds pour rejoindre, non pas votre destination finale mais, une zone multimodale qui vous permet de stationner et/ou d’utiliser un des modes de transport collectif proposé.
Une fois stationnés à Saint Joseph, vous aurez la possibilité de terminer votre trajet en utilisant différents moyens de transports existant ou à venir : téléphérique, bus, voie cyclable, train ou encore navette maritime.
Avec l’ouverture de son parking relais, le quartier Saint-Joseph fait le premier pas vers l’intermodalité.

Un véritable parc urbain, poumon vert à l’entrée de ville

Dans le rapport qui a été approuvé, figurent les enjeux auxquels le futur parc urbain devra répondre, pour le plus grand plaisir des futurs promeneurs :

• Enjeu n°1 : un parc fédérateur de l’axe Mezzavia – Centre-ville
Ce futur poumon vert ajaccien parc devra rayonner sur l’ensemble du territoire par l’unicité des activités qui y seront proposées. Sa localisation, à proximité du secteur du Stiletto sur lequel se trouvent notamment un collège et l’hôpital, rend nécessaire une accessibilité aux personnes à mobilité réduite et la prise en compte d’un jeune public.

• Enjeu n°2 : un relief au service du projet
La parcelle sur laquelle sera réalisé le parc urbain présente des parties planes au niveau de la mer et sur le sommet de la butte, tandis que le reste du site présente de fortes pentes qui s’organisent en étages. Le parc relais sera réalisé sur la partie plane au niveau de la mer, tandis que le parc urbain s’appuiera sur les pentes et les plateaux pour offrir différentes ambiances, ainsi que des perspectives uniques sur le centre-ville ajaccien.

• Enjeu n°3 : un parc inséré dans son environnement naturel et urbain
Jusqu’à présent fermé au public, cet espace doit être connecté de manière raisonnée et sécurisée à son environnement. Le mur d’enceinte sera retravaillé et percé en divers endroits afin d’offrir la meilleure perméabilité possible avec son environnement immédiat, tant naturel qu’urbain. Cet espace vert sera appréhendé comme une coulée verte, partant de l’espace boisé de la butte jusqu’au fond de baie végétalisé. L’abondante végétation du site sera préservée.

• Enjeu n°4 : un parc en libre accès, avec quelques activités payantes
Si le parc se doit d’être sécurisé et libre d’accès, différents types d’activités payantes seront proposées. Les recettes ainsi générées pourront participer à l’entretien et la gestion du parc.

• Enjeu n°5 : une fonction culturelle à envisager
Outre ses fonctions ludiques, sportives et de découverte, il est également possible de donner au parc une dimension culturelle, notamment en raison des vestiges militaires qui seront conservés. Par ailleurs, le cadre remarquable de cet emplacement laisse imaginer la présence d’art urbain, ou la possibilité de réaliser un théâtre de verdure.

Futur parc urbain de Saint Joseph

Les « live tweets » du Conseil

CISPD : bilan 20118, programmation 2019

Charles Voglimacci a présenté le bilan 2018 pour le contrat de ville et le CISPD.

Charles Voglimacci a présenté le bilan 2018 pour le contrat de ville et le Conseil Intercommunal de Sécurité et Prévention de la Délinquance (CISPD).

L’an dernier, la CAPA a soutenu 34 actions portées par 18 opérateurs pour un montant de 214 579 euros dans le cadre de la cohésion sociale dans les quartiers prioritaires où qui font l’objet d’une veille active.
Elle a également consacré un budget de 96 500 euros au volet économique et plus particulièrement à l’insertion professionnelle.

En 2019, le contrat de ville poursuivra le financement des actions portées par des opérateurs sur les 3 piliers que sont la cohésion sociale, le développement économique et l’emploi, l’amélioration de l’habitat et du cadre de vie, à hauteur de 350 000 euros.

Les élus de la CAPA ont approuvé la programmation 2019 du CISPD

Concernant, le CISPD, les financements 2018 ont porté en majorité sur les actions menées pour prévenir les trajectoires délinquantes auprès du jeune public mais aussi pour prévenir les violences faites aux femmes :

  • 11 actions ont concerné le public jeune exposé à des risques de basculement vers des trajectoires délinquantes. En milieu scolaire, 3 actions à destination de 564 élèves collégiens et lycéens sur tout le territoire de la CAPA et hors milieu scolaire, 8 actions à destination de 720 jeunes de 14 à 25 ans.
  • Concernant la prévention des violences faites aux femmes et l’aide aux victimes de violences intrafamiliales, 4 actions pour environ 250 personnes qui ont pu être prises en charge.
  • Enfin, concernant la tranquillité publique, le service de médiation de nuit de la FALEP s’est organisé pour transmettre une remontée d’information des actions réalisées et des actes observés pendant la nuit en faisant le lien avec le travail éducatif de jour de la prévention spécialisée.

Enfin, les élus de la CAPA ont approuvé la programmation 2019 du CISPD avec le soutien de 15 actions pour un montant total de près de 120 000 euros. Elle offrira une place prépondérante à la prévention auprès de la jeunesse dite en risque de basculement. Le CISPD pourra s’appuyer pour ces actions sur un conseil renouvelé, la mise en place de la police intercommunale, et la création d’un groupe de travail sur la tranquillité publique.

Les « live tweets » du Conseil

On en parle dans la presse

2019-05-21T09:58:12+02:00 10 mai 2019|Catégories : L'actualité|Mots-clés : |Commentaires fermés sur Nouveau parking Saint Joseph et prévention de la délinquance lors du dernier conseil communautaire
Accéssibilité
Accéssibilité
Accessibilité