• Dernière modification il y a :2 ans 
  • Temps de lecture:7Minutes

Une mobilisation locale importante

Pour la seconde année consécutive, le CIAS du Pays Ajaccien a souhaité soutenir et rendre visible les actions menées par les différentes structures de lutte contre les violences faites aux femmes dans le cadre des Oranges Day qui auront lieu du 22 novembre au 10 décembre 2019,  en amont du 25 Novembre, Journée Nationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Cet engagement est le fruit d’un partenariat de 4 ans entre le CIDFF et le CIAS visant à la mise en place d’actions communes dont la rédaction et la signature d’une charte sur la lutte contre les violences faites aux femmes et le développement d’un réseau : le CIAS, le CIDFF de Corse du Sud, la FALEP , l’association SAVANNAH, la Fraternité du Partage, la DDS de la Capa, le CDAD, CORSAVEM, la Délégation Régionale des Droits de la Femme, le Rectorat, l’Éducation Nationale, Femmes Solidaires.
Les Orange Days se déroulent sur 16 jours, mais la parole est libre tout au long de l’année. N’hésitez pas à en parler autours de vous.

Merci à ceux qui se sont impliquées dans les actions des Orange Days 2019 :

Contact CAPA

C.I.A.S 3 rue Sœur Alfonse 20000 Ajaccio Tél : 04 95 51 52 88 Fax : 04 95 21 64 17 Mail : cias@ca-ajaccien.fr

Plus d’infos

Téléchargements

Le programme des Orange Days en Pays ajaccien, participez !

Programme Orange Days 2019 en Pays ajaccien
Programme Orange Days 2019 en Pays ajaccien

Les expositions

Exposition photo

Exposition de la campagne photo portée par le CIAS, la CAPA, et la Ville d’Ajaccio « Stop aux violences faites aux femmes ».
Sur les grilles de la préfecture.
Du 22 novembre au 10 décembre.

Exposition Femmes Solidaires

A l’Hopital de la miséricorde, l’Hôpital Psychiatrique de Castelluccio et dans les locaux de l’ARS (Quartier St Joseph).
Du 25 novembre au 6 décembre.

Portraits de femmes

Expo d’aquarelle de neuf portraits de femmes célèbres pour leur engagement pour le droit des femmes.
Animée par Mady Lovichi, mission citoyenneté ville d’Ajaccio.
Au CIAS Alban.
Du 25 au 29 novembre.

Les rendez-vous

Lundi 25 Novembre

Marche du CIDFF 2A

18h Départ Tribunal – arrivée place Foch
Interprétation de la chanson « KADIJA » par Francine Massiani, chorégraphie de Manon Baldi, professeur de danse au conservatoire Henri Tomasi.
Dress code orange recommandé.

Lecture d’un texte

Dans tous les collèges et lycées de Corse à l’initiative de la Préfecture et du Rectorat sur la thématique des violences faites aux femmes.
Réservé aux scolaires.

Sensibilisation à 16h30

Auprès des collégiens et lycéens au départ des transports scolaires.

Mardi 26 Novembre

Lecture de témoignages à 14h

Par des femmes hébergées au CHRS de la Falep, par La compagnie de théâtre Label Compagnie, en collaboration avec Manon Baldi chorégraphe.
Au lycée Lætitia.

Mercredi 27 Novembre

Signature de convention à 10h30

Entre le CIAS et la Ligue Corse de la FFKMDA, suivi d’un atelier de boxe et estime de soi.
Au CIAS, immeuble Alban rue del pellegrino.

Ateliers self défense de 9h à 12h

Du CIDFF en partenariat avec la gendarmerie.
Locaux de l’association U Liamu Gravunincu sur la commune de Peri.

Jeudi 28 Novembre

Débat avec les élèves élus au CVL à 9h

Débat portant sur le texte lu le matin dans les lycées et collèges de Corse.
Au Lycée Fesch, réservé aux scolaires.

Vendredi 29 Novembre

Expo-Débat de 13h30 à 16h30

Expo de panneaux «Femmes solidaires», et débat animé par l’association Savannah en présence de Garnier Catherine policière.
Collège de Baléone.

Courts métrages et débats à 21h

A l’initiative de l’association Savannah.
Au cinéma Ellipse.

Affiche marche orange days 2019
Coupon d'essai boxe self défense

Pour celles qui n’auraient pas pu participer aux ateliers découverte boxe ou self défense du mercredi 27 novembre, les clubs de sports de défense partenaires proposent de les accueillir dans leurs locaux pour une séance découvert. Merci à :
Fight Training Center (Pitbull Gym)
Corsica Muay Thaï
Aiaccui Kick Boxing
Corsica Sports Loisirs de la Gendarmerie

Les Orange Days

Les « 16 journées d’action contre les violences faites aux femmes » sont une campagne internationale qui a lieu chaque année, du 25 novembre (Journée internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes) au 10 décembre (journée des droits humains). Créée en 1991 par le Centre pour le leadership global des femmes (Center for Women’s Global Leadership), cette campagne permet d’agir de manière stratégique et globale pour la prévention et l’élimination de la violence à l’encontre des femmes et des filles. À cette occasion, chaque année, le Secrétaire Général des Nations Unies participe à la campagne Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles (UNiTE to End Violence against Women).

Depuis 2014, la couleur officielle de cette campagne est la couleur orange, qui symbolise un avenir meilleur et un monde plus juste, sans violence à l’encontre des femmes et des filles. Le premier jour de la mobilisation, le 25 novembre, est donc devenu Orange Day, donnant ainsi son surnom le plus communément utilisé à la campagne Tous UNiS.  Son objectif est d’inciter tous les acteurs et actrices de la société civile à se mobiliser dans des actions de sensibilisation, de créer un espace de discussion autour des enjeux et des solutions face aux violences, et de lever des fonds pour mettre fin aux violences.

En outre, Le 16 avril 2018 le label « Grande Cause Nationale » a été attribué à la Fédération Nationale Solidarité Femmes. Le gouvernement a souhaité ainsi réaffirmer son engagement en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Un état des lieux préoccupant en Corse

Présente dans tous les milieux sociaux, la violence atteint la femme dans son intégrité physique et psychoaffective, dans son autonomie et dans sa liberté d’aller et venir. Ce n’est pas seulement le symptôme du fonctionnement d’un couple en difficulté mais un comportement inacceptable et une infraction pénalement sanctionnée.

Aujourd’hui, les femmes meurent encore sous les coups de leur conjoint. Ces violences, qu’elles soient physiques ou psychiques, impactent leur santé. Les coups reçus, l’état de tension, de peur et d’angoisse dans lequel elles sont maintenues par l’agresseur, ont de graves conséquences et sont à l’origine de trouble très variés.

Malheureusement, la Corse a connu son lot de faits-divers tragiques. Ainsi, en 2018 en Corse, 245 cas de violences conjugales ont été recensées dont :
3 féminicides (homicides, tentatives d’homicide et coups et blessures mortelles)
184 coups et blessures volontaires
7 viols et violences sexuelles
51 violences (menaces, chantages, harcèlements, …)