• Dernière modification il y a :11 mois 
  • Temps de lecture:8Minutes

En 2022, la CAPA va mettre en œuvre son Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés.

Ce dernier a pour objectif la mise en œuvre d’un ensemble d’actions pour atteindre des objectifs de réduction de déchets. Afin d’élaborer ce programme et de coller au mieux avec les attentes et besoins de la population, l’agglo a choisi de mener une concertation collective.

Retour sur quelques faits marquants de cette concertation.

Des habitants du Pays Ajaccien motivés

Ce qui ressort de cette concertation, c’est le fait que les habitants du Pays Ajaccien maitrisent les bons gestes.

Sur un panel de 300 participants :

 Plus de 90% des personnes indiquent donner une seconde vie à leurs produits (dons à un proche, ou à une recyclerie). On remarque également une forte fréquentation des recycleries ce qui est encourageant.

Lors des achats, de nombreuses personnes privilégient les produits moins emballés.

Mais des freins subsistent

Malgré une acquisition de bons gestes en Pays Ajaccien, des freins subsistent.

En effet, malgré des distributions régulières de composteurs, la majorité n’ont pas de composteurs.

Et des attentes 

Être toujours plus informés, c’est le choix de nombreux participants. Ceux-ci disent ignorer où vont les déchets issus du tri sélectif.

Ils ressentent le besoin d’en savoir toujours plus pour mieux gérer leurs déchets et réduire ces derniers toujours plus à la source.

Auxquelles la CAPA a apporté des réponses

Les résultats de cette concertation ont permis à la CAPA d’explorer de nouvelles pistes de travail pour le Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés.

Ainsi, la CAPA va faire des propositions pour :

  • plus de communication (rôle dans la gestion des déchets, circuits des valorisables, résultats du tri sélectif…)
  • plus de dispositifs pour la prévention de la production des déchets (déchetteries mobiles dans le rural, acheter durable, …)
  • L’instauration d’un système incitatif (redevance spéciale…)

Téléchargements

Qu’est ce que le PLPDMA ?

Un Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) consiste en la mise en œuvre, par des acteurs d’un territoire donné, d’un ensemble d’actions coordonnées visant à atteindre les objectifs définis à l’issue du diagnostic du territoire, notamment en matière de réduction des Déchets Ménagers et Assimilés (DMA). Les PLPDMA permettent ainsi de :

  • Territorialiser et préciser des objectifs opérationnels de prévention des déchets,
  • Définir des actions à mettre en œuvre pour les atteindre.

Calendrier d’élaboration du PLPDMA 

  • MARS 2022: Présentation du Plan d’action
  • MARS – AVRIL 2022: Rédaction du projet PLPDMA
  • AVRIL 2022: Validation du projet PLPDMA (CCES + exécutif)
  • JUIN 2022: Adoption du projet PLPDMA (Conseil Communautaire)
  • JUIN – JUILLET – AOUT 2022: Début de mise en place de quelques actions de prévention.
  • SEPTEMBRE 2022: Transmission de la délibération à la préfecture et à l’ADEME (2 mois après l’adoption du projet PLPDMA)
  • OCTOBRE – NOVEMBRE – DECEMBRE 2022: Poursuite de mise en place des actions de prévention des déchets.
  • JANVIER 2023:  Bilan des résultats obtenus pour chaque action mise en place + réajustement du plan d’action
Plus d’infos sur le PLPDMA

Où vont les déchets valorisables ?

Les déchets valorisables sont collectés par la CAPA et sont acheminés vers des quais de transfert (prestataire du SYVADEC)

Les biodéchets quant à eux sont valorisés en Corse via un prestataire du SYVADEC (SLTP Cargèse)

Les propositions émises lors de la concertation collective

Prévenir à la production de déchets

  • Travailler avec les acteurs économiques sur la réduction des déchets (Grande et Moyenne Surface)
  • Mettre en place des déchetteries mobiles dans le rural
  • Privilégier les circuits courts
  • Mettre en place la consigne du verre
  • Rendre les collectivités exemplaires en matière de réduction des déchets
  • Mettre un poulailler dans chaque commune rurale et donner les œufs aux associations ou habitants dans le besoin
  • Réparer les appareils électroménagers
  • Acheter en vrac
  • Privilégier les produits moins emballés
  • Privilégier la matière carton lors de vos achats
  • Réutiliser certains emballages
  • Lancer le défi “Familles zéro déchet”
  • Développer les composteurs collectifs dans les résidences
  • Mettre davantage de bornes textiles
  • Créer une charte responsable avec les professionnels
  • Moins d’emballages, moins de déplacements
  • Proposer des astuces pour produire moins “ex : papier cadeau noël en tissus…”
  • Mettre en place un composteur collectif public où les particuliers ainsi que les agriculteurs pourraient venir se servir de l’engrais
  • Créer un lieu de partage, d’échange entre les générations en intégrant les écoles dans ce dispositif
  • Arrêter le grand gaspillage des grandes surfaces (DEEE…)
  • Ramener les emballages contre un bon d’achat afin d’inciter aux gestes du tri
  • Informer et faire des démonstrations de compostage, réparation, réutilisation…

Communiquer

  • Cartographier les points noirs
  • Flécher les zones pour les visiteurs
  • Accentuer la pédagogie sur le tri sélectif chez les scolaires
  • Informer en continu sur le tri sélectif
  • Communiquer des astuces pour réduire ses déchets pendant les fêtes de fin d’année
  • Rappeler les informations sur les réseaux sociaux
  • Sensibiliser les professionnels sur la réduction des déchets
  • Utiliser les nouveaux modes de communication pour diffuser les informations
  • Communiquer sur le circuit des déchets recyclables

Instaurer des systèmes incitatifs

  • Mettre en place une brigade verte
  • Taxer les grandes et moyennes surfaces sur le suremballages
  • Sanctionner les mauvais trieurs
  • Taxer la population touristiques pour leur production de déchets pendant la saison estivale
  • Poser des caméras aux points de regroupement ou emplacement des PAV
  • Mettre en place une incitation fiscale, taxe incitative (“plus je jette, plus je paye”)
  • Diminuer le prix des produits locaux et en vrac
  • Faire payer à chacun le poids du résiduel