La CAPA élabore Schéma de Développement des activités nautiques pour renforcer l’image et la notoriété du territoire, renforcer son rôle structurant à l’échelle de la Corse, générer les retombés socio-économiques et maritimiser les populations locales.
Le nautisme en Pays ajaccien a un potentiel exceptionnel : un territoire ouvert sur la mer, un climat exceptionnel, une ouverture sur la méditerranée. La CAPA veut donc faire du nautisme un futur pilier de l’économie locale.
En 2019, le Golfe d’Ajaccio représente déjà 13 % de la capacité régionale d’accueil, 33 % des établissements de réparation et de maintenance et 16 % des nuitées.

Une situation idéale, un potentiel exceptionnel

Divers, alliant montagnes et plages de sable fin, le territoire de la CAPA est unique en son genre, un véritable territoire de potentialités. Il s’étend sur 140 km² de superficie. En outre, il bénéficie de conditions extrêmement favorables en matière d’ensoleillement, de climat, mais
également d’un réseau hydrographique particulièrement intéressant autour de la vallée de la Gravona. Des spécificités qui lui confèrent en outre, un éventail de possibilités en matière d’usages marins.

Pour les ajacciens et les touristes, le golfe d’Ajaccio est source de richesses pour le développement du pays ajaccien. Il a de sacrés atouts ! L’on dit même que c’est l’un des plus beaux du monde !
Ces atouts en font, ainsi un enjeu de développement fantastique pour le territoire ajaccien. De par sa situation particulière, en façade maritime d’un golfe profond de plus de 1000 mètres, au cœur d’un écosystème spécifique, et en position de centralité au sein de la Méditerranée occidentale, le site d’Ajaccio se prête particulièrement à l’accueil d’activités de recherche et de développement visant à exploiter les ressources aujourd’hui insoupçonnées du milieu marin.
Il est donc aujourd’hui nécessaire d’imaginer la stratégie à mettre en œuvre pour transformer ces potentialités en richesses.
Le but de cette démarche stratégique : favoriser un aménagement équilibré de ce territoire et mettre en œuvre une animation dynamique et partenariale.

Vue du Golfe d'Ajaccio

Une schéma : 3 objectifs, une méthode de travail novatrice

Le schéma nautique du Pays ajaccien a pour vocation de :

  • Structurer une vision d’avenir sur les potentialités de développement .
  • Constituer un outil d’aide à la décision pour les partenaires de ce secteur d’activités.
  • Mobiliser les acteurs du nautisme dans une dynamique collective

La CAPA a l’ambition d’être le pilote et l’animateur de ce schéma et de sa mise en œuvre.

Le schéma des activités nautiques du Pays ajaccien est le fruit d’une volonté politique de fédérer, il a été co-construit avec les acteurs publics et privés : CCI, CDC, État ainsi que tous les professionnels les associations du nautisme.

L’accueil et la participation des partenaires ont permis l’organisation de différentes réunions de travail et la tenue d’un séminaire sur deux jours avec des ateliers de travail.

Son élaboration a déjà généré des perspectives d’actions à court, moyen et long termes qui reposent sur l’implication de l’ensemble des acteurs. Des actions qui ont vocation à perdurer et à s’amplifier.

Bouée tractée en mer

Des idées, des projets phares, des réalisations en cours

Projet « phare » 1 : une base nautique d’agglomération, Quai des Torpilleurs

Objectifs : impulser une dynamique auprès des populations locales, pallier les carences, proposer une nouvelle offre dédiée aux différentes formes de nautisme léger
Cibles : Grand public, scolaires , touristes , entreprises
Travaux envisagés: modernisation des infrastructures : une cale de mise à l’eau ; un mouillage organisé; la mise en place de pontons professionnels
Acteurs : Ville d’Ajaccio- Etat- CDC

Projet « phare » 2 : la requalification du port Charles Ornano

Objectifs : Requalification du port Charles Ornano en lien avec les dynamiques urbaines et les attentes des acteurs
Cibles : plaisanciers et acteurs professionnels
Travaux envisagés: modernisation des infrastructures, sécuriser les installations existantes, rendre le site plus performant et fonctionnel, créer de nouveaux services, de nouvelles activités et un nouveau mode de consommation du nautisme.
Acteurs : Ville d’Ajaccio- Professionnels

Projet « phare » 3 : la CAPA accompagne les entreprises de la filière nautique

Objectifs : faciliter la mise en œuvre des projets des entreprises, animer la filière
Cibles : entreprises du secteur nautique
Actions envisagées : la SPL M3E, un interlocuteur unique pour les entreprises, des rencontres régulières
Acteurs : SPL M3E, CAPA et autres acteurs institutionnels

D’autres pistes d’aménagement, nées d’un partenariat multipartite

  • Plan masse d’aménagement de la Citadelle à Saint Joseph
  • Organisation de l’offre de mise à l’eau
  • Structuration d’un réseau de mouillages organisés
  • Montée en gamme de l’offre balnéaire
  • Renforcer la dynamique événementielle
  • Favoriser la création d’un dispositif d’accès aux parcours nautique
  • Projet d’aménagement du Quai des Torpilleurs
  • Parcours filière et formation

Plus d’infos

Direction du développement économique

Communauté d'Agglomération du Pays Ajaccien

Espace Alban Bât G et H 18 rue Antoine Sollacaro 20090 Ajaccio Tél: 04 95 52 95 00 contact@ca-ajaccien.fr

Téléchargements

3 questions à…

Marie-Antoinette Santoni Brunelli

Marie-Antoinette Santoni Brunelli, Vice Présidente en charge du développement économique et du numérique

Pourquoi la Communauté d’Agglomération du Pays ajaccien a fait le choix de se doter d’un Schéma des activités nautiques ?

Notre volonté politique est de favoriser le développement économique de notre territoire ainsi que son attractivité.
Le nautisme est clairement identifié comme un pilier économique et dans le cadre de nos compétences nous avons souhaité lui accorder toute notre attention. Il avait d’ailleurs été identifié comme un secteur prioritaire dans le cadre du schéma d’aménagement et de développement économique de la CAPA que nous avions élaboré en 2015.
Le schéma des activités nautiques est la base essentielle à toutes nos actions. Il permet d’identifier les zones d’animations économiques et d’agir en faveur du développement de toutes les activités et structures liées à la mer et en partenariat avec tous les acteurs publics et privés.

Quelle méthode de travail  avez-vous choisie  pour l’élaboration de ce document ?

Nous avons privilégié la concertation avec tous nos partenaires publics : CCI, CDC, État ainsi que tous les professionnels les associations du nautisme.
Différentes réunions de travail ont permis de rassembler tous les partenaires autour de la table. Nous avons également organisé un séminaire sur deux jours avec des ateliers de travails fort intéressants et très pragmatiques.
Enfin nous avons restituer les conclusions de tous ces travaux et avons ainsi pu finaliser notre schéma nautique. Cette démarche participative nous est apparue d’autant plus indispensable afin que les acteurs publics et privés puissent s’approprier ce schéma. C’est certes une ligne directrice pour la CAPA, mais s’est également le schéma de développement des acteurs de ce domaine en pays ajaccien.

Quel accueil a reçu cette démarche auprès des  partenaires ?

Tous les partenaires ont apprécié de se retrouver pour parler ensemble de tous les sujets qui les concernent : base nautique pour les associations, pôle nautique pour les professionnels, sécurisation des plans d’eau, organisation des mouillages, développement des ports de plaisance avec les partenaires publics mais aussi les privés.
Ils ont unanimement salué l’initiative de la CAPA de coordonner des actions utiles à tous mais qui ne trouvent pas toujours de chef de file pour les mener à leur terme. D’ailleurs, l’approbation du schéma  ne constitue qu’une première étape. Ces travaux participatifs ont vocation à se renouveler régulièrement afin de suivre sa mise en œuvre par les différents acteurs, mais également de le faire évoluer en fonction des attentes nouvelles du territoire.