Durant la crise sanitaire, et la période de confinement en particulier de nombreuses entreprises et administrations ont eu recours au télétravail pour maintenir leur activité. Ce qui est apparu comme une nécessité hier, peut-être aujourd’hui, intégré de façon délibéré dans de nouveaux modes d’organisation du travail. Les impacts de ce choix dépassent le seul cadre de l’entreprise et peuvent présenter des effets bénéfiques pour l’ensemble du territoire.  En effet, dans le cadre de l’enquête mobilité menée durant le confinement par la CAPA, il est apparu que les personnes interrogées souhaitent son maintien pour réduire les embouteillages, ou encore la pollution atmosphérique ou le bruit. Ces premiers résultats seront  à mettre en parallèle avec cette nouvelle étude afin de concilier comme l’a affirmé la Vice-Présidente en charge du développement économique et numérique Marie-Antoinette Santoni Brunelli « qualité de vie, conditions de travail et fluidité du trafic ».

Des résultats diffusés en septembre

C’est dans cette optique, que la CAPA a  décidé de lancer du 7 au 31 juillet une enquête auprès des entreprises et employeurs du Pays Ajaccien pour disposer d’informations quant à la mise en œuvre du télétravail durant période de crise et sonder leurs intentions quant à l’évolution des modes de travail au sein de leur structure à court et moyen termes.  Les résultats de cette enquête permettront de réunir des informations qui pourront fournir des indicateurs utiles à tous.

Cette enquête qui sera menée durant le mois de juillet permettra de diffuser dès septembre les résultats complets auprès des employeurs et du grand public.

Vous avez la parole …merci de votre participation !

Répondre à l’enquête