Plan grand froid : activation du niveau 2

Activation du niveau 2 du plan « grand froid » : compte-tenu des prévisions de température pour les prochains jours, températures ressenties : nocturnes entre -4 et 0° et diurnes demain inférieures à 6°, le niveau 2 du plan « Grand froid » est activé en Corse du Sud.

La ville d’Ajaccio ouvre le gymnase Pascal Rossini dès ce mardi soir, pour 3 nuits.

Afin d’accueillir les personnes sans abri ou en difficulté, la ville d’Ajaccio ouvrira le gymnase Pascal Rossini dès ce soir et jusqu’à vendredi matin, de 18h30 à 7h30, avec le concours du CIAS, de la Croix Rouge, de la Fraternité du partage et de la direction de la cohésion sociale et de la protection des populations.

Si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté, prévenez le « 115 »

Le Samu social est une structure départementale d’aide aux sans-abris, une structure publique pour les personnes les plus vulnérables. On dit aussi souvent le « 115 », car c’est le numéro que les personnes en difficulté peuvent appeler.

Le Samu social mutualise les moyens humains, matériels et financiers. La Croix Rouge française est souvent le principal opérateur du Samu social. Il dispose d’équipes de maraude qui vont au-devant des sans-abris quand ceux-ci n’ont plus la force de demander de l’aide. Dans ces équipes, il y a des travailleurs sociaux, des personnels médicaux, de bénévoles. Les équipes tentent d’orienter les SDF vers des centres d’hébergement d’urgence.

Plus d’infos

Préfecture de la Corse-du-Sud
Palais Lantivy
Cours Napoléon
20188 Ajaccio cedex 9

Standard : 04.95.11.12.13
Du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 15h30

Site internet de la Préfecture

www.meteo.fr pour consulter la météo et la carte de vigilance

Le plan grand froid sur le site du gouvernement

Téléchargements

Plan grand froid, les bons réflexes

Le dispositif national Grand Froid définit les actions à mettre en œuvre aux niveau local et national pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales, en portant une attention particulière aux populations vulnérables. Les 3 niveaux de vigilance sont étalis par Météo France à partir des températures ressenties.

Que faire en cas de grand froid ?

Le grand froid, le vent glacé, la neige peuvent être à l’origine de risques graves pour la santé : hypothermie(diminution de la température du corps en dessous de 35°C), gelures aux extrémités, aggravation des risques cardiovasculaires, chutes, etc. Ces effets peuvent être insidieux et passer inaperçus.

A ne pas faire :

  • Évitez de vous déplacer, particulièrement les enfants et les adultes de plus de 65 ans
  • Ne faites pas trop d’efforts physiques ni d’activités à l’extérieur
  • Ne consommez pas d’alcool : l’ébriété fait disparaître les signaux d’alerte liés au froid
  • Ne faîtes jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu
  • Évitez de sortir le soir, il fait plus froid

A faire :

  • Nourrissez-vous convenablement
  • Maintenez la température ambiante de votre domicile à un niveau convenable d’environ 19°C
  • Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, faites vérifier vos installations de chauffage et de production d’eau chaude, assurez-vous du bon fonctionnement des ventilations

Si vous devez sortir :

  • Adaptez votre habillement : couvrez les parties du corps les plus sensibles au froid, les pieds, les mains, le cou et la tête. De bonnes chaussures permettent d’éviter les chutes
  • Si vous devez utiliser votre voiture, prenez une couverture, un téléphone et vos médicaments habituels au cas où votre véhicule serait bloqué par la neige
  • Si vous remarquez une personne en difficulté médicale dans la rue, appelez le 15.

Si vous devez sortir avec un nourrisson ou un enfant :

  • Habillez-le chaudement et couvrez-le le plus possible
  • Lorsque vous vous déplacez, assurez-vous que votre enfant peut bouger régulièrement pour se réchauffer

Quels sont les risques liés au grand froid ?

Le grand froid diminue, souvent insidieusement, les capacités de résistance de l’organisme. Comme la canicule, le grand froid peut tuer indirectement en aggravant des pathologies déjà présentes. Les personnes en bonne santé peuvent également éprouver les conséquences du froid, notamment celles qui exercent un métier en extérieur (agents de la circulation, travaux du bâtiment, conducteurs de bus, chauffeurs de taxi…).

Les périodes de grand froid et de très grand froid peuvent être également à l’origine d’autres phénomènes météorologiques aux effets dangereux. La neige et le verglas se forment par temps froid et peuvent affecter gravement la vie quotidienne en interrompant la circulation routière, ferroviaire, fluviale ou encore aérienne.

Quels sont les personnes à risque ?

  • Les personnes âgées : la diminution de la perception du froid, de la performance de la réponse vasculaire, l’altération des vaisseaux, la diminution de la masse musculaire rendent les personnes âgées vulnérables au froid. Plus encore, les personnes âgées ayant des troubles cardiaques, une insuffisance respiratoire, une difficulté à faire face aux activités de la vie quotidienne ou souffrant de maladie d’Alzheimer ou apparentées sont à risque.
  • Les nouveau-nés et les nourrissons : leur capacité d’adaptation aux changements de températures n’est pas encore aussi performante que celle d’un enfant ou d’un adulte pour lutter contre le froid. De plus, les petits n’ont pas une activité physique spontanée suffisante pour se réchauffer et ne peuvent pas signaler qu’ils ont froid.
  • Les personnes à mobilité réduite, les personnes en situation de grande précarité, les personnes non conscientes du danger.
  • Les personnes souffrant de certaines maladies chroniques telles que : insuffisance cardiaque, angine de poitrine, insuffisance respiratoire, asthme, diabète, troubles neurologiques.
  • Et les sportifs 
2019-01-29T19:42:18+02:00 29 janvier 2019|Catégories : L'actualité|Mots-clés : , |Commentaires fermés sur Plan grand froid : activation du niveau 2
Accéssibilité
Accéssibilité
Accessibilité