• Dernière modification il y a :10 mois 
  • Temps de lecture:7Minutes

La lutte contre les inondations est un enjeu majeur dans le secteur du Vazzio du fait notamment de l’emplacement de la future centrale électrique, mais aussi des activités humaines et matérielles. La CAPA et la Ville d’Ajaccio ont donc engagé des travaux, à savoir une remise en état du cours d’eau La Salive et son affluent le Vazzio, la réalisation d’aménagements hydrauliques, et enfin la construction de bassins de rétention.

Le rôle de la CAPA dans la prévention du risque d’inondation

Depuis le 1er janvier 2018, de nouvelles compétences ont été transférées aux intercommunalités : la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI). Dans ce cadre, la CAPA, a, par anticipation pris en 2017, des nouvelles compétences telles que « l’Aménagement d’un bassin ou d’une fraction de bassin hydrographique », « l’Entretien et d’aménagement des cours d’eau, canal, lac ou plan d’eau », ainsi que « la Protection et la restauration des sites, écosystèmes aquatiques et zones humides ». Cela implique désormais pour la CAPA l’entretien et la gestion des ouvrages de prévention des inondations.

A cet effet, les services de l’agglo’ du Pays Ajaccien ont démarré des travaux structurants dans le secteur du Vazzio pour prendre en compte le risque inondation : remise en état de la Salive, la réalisation en 2023 d’aménagements hydrauliques puis en 2025, la construction de bassins de rétention.

Le Programme d’Action de Prévention des Inondations 2013 -2023 (PAPI)

Les programmes d’actions de prévention contre les inondations (PAPI) ont pour objet de promouvoir une gestion intégrée des risques d’inondation en vue de réduire leurs conséquences dommageables sur la santé humaine, les biens, les activités économiques et l’environnement. Outil de contractualisation entre l’État et les collectivités, le dispositif PAPI permet la mise en œuvre d’une politique globale, pensée à l’échelle du bassin de risque. Il y a actuellement en Corse un seul PAPI qui se situe sur la commune d’Ajaccio. Il prévoit des actions sur plusieurs secteurs de la commune d’Ajaccio, en particulier le secteur des Cannes-Salines. La CAPA est signataire et met en œuvre d’actions opérationnelles à ce titre.

Téléchargements

1ère phase : des travaux d’urgence pour entretenir le cours d’eau La Salive

L’intérêt général et l’urgence de la situation ont conduit la CAPA suite à une autorisation préfectorale à intervenir sur le cours d’eau Salive (cours d’eau appartenant à des privés) situé dans la zone du Vazzio. Le fait qu’il ne soit plus depuis longtemps entretenu constituait un certain nombre de risques humains et matériels (risque de noyade, risque inondation pour les habitants et les entreprises). En outre, la CAPA a été saisie par EDF car la difficulté du cours d’eau à s’écouler pénalise l’instruction par les Services de l’Etat du dossier d’autorisation environnementale de la nouvelle centrale électrique située dans ce secteur.
Les riverains ont également alerté la CAPA sur le risque sanitaire qu’engendre la stagnation de l’eau propice au développement du moustique Tigre.

Ces travaux avaient donc pour objectif de rétablir l’écoulement normal du cours d’eau depuis la future plateforme EDF jusqu’à la Territoriales 21 soit 700m de linéaire. Désormais, il a retrouvé un fonctionnement normal. L’objectif était de limiter les débordements hors de son lit. Pour conclure, la CAPA a remis en état le cours d’eau et son affluent le Vazzio jusqu’à la RT20 mais un enjeu majeur subsiste à savoir le nettoyage de la partie aval du cours d’eau proche du Ricanto qui dépend de la CDC et de la CCI.

Coût des travaux

156 000 € TTC
(Participation d’EDF)

Chiffres clés de la 1ère phase

840 m3 de matériaux enlevés,
10 abattages d’arbres menaçant de tomber dans le lit mineur du cours d’eau,
5035 m2 de débroussaillage.

2e phase : les travaux hydrauliques en 2023

Pour améliorer l’écoulement des eaux pluviales et du cours d’eau, la CAPA va procéder au remplacement des « cadres», le long de la RT503. A cet effet, le marché de maîtrise d’œuvre a été attribué.

Coût des travaux

2.2M€HT
(Financement OEC, État
et Europe)

3e phase : la construction des bassins de rétention en 2025

A partir de 2025, dans le cadre du nouveau PAPI (Plan d’Action de Prévention des Inondations), la CAPA va réaliser plusieurs bassins de rétention sur le secteur de Vignetta.

Coût des travaux

2.5M€HT
(Financement OEC, État
et Europe)