L’initiative « Territoires d’industrie » est une nouvelle approche souhaitée par le gouvernement, en partenariat avec les collectivités territoriales, afin de relancer les dynamiques industrielles dans le cadre d’une stratégie offensive de reconquête et de développement industriel des territoires pour laquelle l’État s’engage à hauteur de 1,3 milliard d’euros.
Le pilotage de la démarche des territoires d’industrie s’effectue à trois niveaux : national, régional et local. C’est ce pilotage local qui est installé aujourd’hui avec le Comité « Territoires d’industrie » de la CAPA.

Un Comité Territorial proche du tissu industriel

Le Comité territorial est chargé du pilotage et de l’animation du Territoires d’industrie. Il s’articule autour d’un élu de la CAPA, Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, Vice-présidente en charge du développement économique et du Numérique, et d’Alfred Fenech, fondateur et gérant de la Biscuiterie d’Afa. Participent également aux travaux du Comité :

  • L’ADEC
  • Les services de l’État (SGAC, DIRECCTE)
  • Les opérateurs de l’État mobilisé dans le programme (Banque des Territoires ; BpiFrance, Pôle Emploi)
  • La Chambre de commerce et d’industrie de la Corse

Le Comité a pour objet de valider les enjeux prioritaires du territoire ainsi que les projets susceptibles de bénéficier du dispositif.

De gauche à droite : Alfred Fenech, fondateur et gérant de la Biscuiterie d’Afa; Jean-Christophe Angelini, Président de l’ADEC; Laurent Marcangeli, Président de la CAPA; Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, Vice-présidente en charge du développement économique et du Numérique de la CAPA

Quels sont les défis à relever pour la CAPA ?

La CAPA s’engage à redynamiser le tissu industriel, soutenir l’emploi local, renforcer la compétitivité internationale et promouvoir l’innovation sur son territoire. 4 enjeux majeurs ont été identifiés par le Gouvernement :
1- Renforcer l’attractivité de ces territoires
2- Favoriser les recrutements, notamment via le (Volontariat Territorial en Entreprise)
3- Encourager l’innovation dans les PME industrielles
4- Accélérer la simplification des administratives législatives et réglementaires des entreprises innovantes.

Dans le cadre du Plan de Relance annoncé par le Premier Ministre le 03 septembre 2020, le programme « Territoires d’Industrie » est abondé d’un « pack rebond » articulé autour de 4 priorités :

  • Attirer de nouveaux investissements et relocaliser la production française ;
  • Expérimenter des sites pilotes pour les transitions industrielle et écologique ;
  • Préserver les savoir-faire et développer les compétences ;
  • Accélérer les projets des collectivités et des industriels.

Le Conseil Territoires d’industrie

Enjeux et projets locaux susceptibles de bénéficier du dispositif

Le Comité « Territoires d’industrie » va devoir se prononcer sur les enjeux et projets locaux susceptibles de bénéficier du dispositif. Parmi les projets en cours, plusieurs sont déjà dans la liste de candidats :

La ZAE de Mezzana

Le projet sous maitrise d’ouvrage de la SPL Ametarra est aujourd’hui dans une phase avancée. Ses orientations tant en termes d’aménagement (composante environnementale, mobilité, etc.), qu’économique recoupent aujourd’hui les priorités annoncées par le gouvernement, notamment dans le cadre de « France Relance ».  A ce titre, l’action « Soutien aux projets industriels dans les territoires », prévoit de soutenir la création ou l’extension de parc d’activités. Il retient un accès prioritaire pour les 148 Territoires d’industrie.  Cette mesure doit bénéficier de 400 millions d’euros sur 2020-2022.

Le positionnement de ce projet, comme enjeux stratégique apparait commune une opportunité, notamment afin de répondre aux besoins aujourd’hui identifiés que sont :

  • accompagnement financier pour la réalisation de l’opération portée par la SPL Ametarra ;
  • accompagnement en ingénierie pour accélérer la prospection d’entreprises industrielles stratégiques en vue d’une pré-commercialisation ;
  • accélération des procédures règlementaires.

L’accompagnement des entreprises de la filière « Agroalimentaire ».

Dans le cadre de « France Relance », la filière agro-alimentaire est identifiée comme stratégique notamment dans les actions relevant du soutien à la compétitivité des territoires (actions « relocalisation : sécurisation des approvisionnements stratégiques » ; « soutien aux investissements industriels territoriaux »).
Le territoire du pays Ajaccien accueillant plusieurs entreprises stratégiques de cette filière, il parait intéressant qu’elles puissent être soutenues prioritairement dans le cadre de ce programme.

Jean-Christophe Angelini, Président de l’ADEC, et Laurent Marcangeli, Président de la CAPA

L’accompagnement de la filière « Nautisme ».

Le territoire du pays Ajaccien s’est doté d’un schéma des activités nautiques en mai 2019. Territoires d’industrie peut constituer une opportunité à la fois de « relancer » la dynamique instituée lors de l’élaboration du schéma et d’identifier les projets structurants dans ce domaine portés à la fois par les collectivités ou par les industriels du secteur.

L’opportunité de définir une stratégie d’attractivité économique du territoire et d’identifier les moyens nécessaires pour en compléter les outils.

Depuis la loi NOTRe d’août 2015, la CAPA dispose d’une compétence exclusive en matière d’aide à l’immobilier d’entreprise, composante substantielle de la politique territoriale d’attractivité d’activités économiques (favoriser l’installation d’entreprises sur le territoire). Si le SADE constitue un document stratégique et la SPL M3E un opérateur en hébergement d’entreprises et animation de l’écosystème économique, une étude pourrait permettre permettrait d’affiner les orientations du SADE en matière d’attractivité et identifier les outils et actions complémentaires à mettre en œuvre pour sa conduite.

Logo territoires d'industrie

La CAPA, Territoire d’industrie ?

On peut définir les « Territoires d’industrie » comme des zones présentant une forte identité et un savoir-faire industriel. L’ensemble des acteurs, notamment les entreprises et les collectivités locales, sont mobilisés pour le développement de l’industrie.
Aujourd’hui, il existe 148 Territoires d’industrie (au 1er avril 2020) et la CAPA en fait partie.

Carte globale des territoires d'industrieCarte globale des territoires d'industrie

Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, Vice-présidente en charge du développement économique et du Numérique de la CAPA

De quoi peut bénéficier la CAPA ?

Le gouvernement a mis en place 17 mesures pour développer ou renforcer des projets des Territoires d’industrie. Ainsi, l’idée est de concentrer des moyens financiers, administratifs, techniques et humains pour « réveiller » l’industrie française. Plus d’1,3 milliard d’euros de financements sont orientés en priorité vers ces territoires.

Pour résumer, le programme « Territoires d’industrie » c’est :
148 Territoires d’industrie identifiés avec les Régions et les intercommunalités ;
17 mesures pour les aider à développer ou renforcer leurs projets de territoire ;
4 enjeux majeurs : recruter, innover, attirer des projets et simplifier ;
1,36 milliard d’euros prioritairement fléchés vers leurs projets.

Sur chaque territoire, la mise en œuvre du programme doit in fine donner lieu à une contractualisation entre l’État, la région et l’EPCI concerné, ici la CAPA.
La durée du programme est fixée à 4 ans.

Contact CAPA

Direction du développement économique
Livia Scarbonchi, chef de projet « Territoires industriel » à la CAPA

Communauté d'Agglomération du Pays Ajaccien

Espace Alban Bât G et H 18 rue Antoine Sollacaro 20090 Ajaccio

Tél: 04 95 52 95 00 contact@ca-ajaccien.fr