• Dernière modification il y a :1 mois 
  • Temps de lecture:7Minutes

1 femme sur 10 est victime de violence au sein du couple.
1 femme décède tous les 3 jours tuée par son conjoint ou ex-conjoint.
87%des victimes de violence conjugale sont des femmes.

Pour lutter contre ce fléau, la CAPA, avec l’État, dans le cadre de sa Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, a appuyé la création de la structure d’accueil de jour de la FALEP « Casa Donna », permettant aux femmes de rencontrer des professionnels quel que soit le stade de leur parcours face aux violences, de se poser un moment, et d’amorcer, si nécessaire, les démarches préalables à un départ du domicile.

C’est donc le 21 novembre 2022 que Casa Donna, lieu dédié à l’accompagnement des femmes et des enfants victimes de violences intra-familiales, a vu le jour. C’est un refuge, un endroit discret. Une impression de paix, de calme et de sérénité y règne. Une ambiance savamment entretenue par une équipe de professionnelles qui permet aux femmes venues s’y refugier le temps d’un café ou d’une journée d’y reprendre leur souffle et de laisser un temps leur quotidien et leur histoire de côté.

La CAPA, soutien de Casa Donna

Il y a quelques années, le territoire de la CAPA n’était que peu pourvu d’acteurs travaillant sur le sujet des violences intrafamiliales et des violences faites aux femmes, si ce n’est des acteurs institutionnels et associatifs qui proposaient un soutien et un accompagnement inconditionnel à toutes victimes de violences quelles qu’elles soient.

Ainsi, si l’hébergement des femmes victimes de violences était déjà pris en compte sur le territoire et des places d’hébergement d’urgence leur étaient destinées, le Pays Ajaccien avait besoin d’une structure opérationnelle « intermédiaire » ancrée sur son territoire avec des professionnels qualifiés permettant de répondre de manière adaptée à la problématique des violences faites aux femmes telle que le fait Casa Donna, c’est à dire un accueil de jour, permettant aux femmes de rencontrer des professionnels sans rendez-vous, d’échanger entre femmes et passer un moment ensemble au fil des activités gratuites proposées dans un but d’information, de soutien psychologique et de développement personnel enfin de liaisons avec un vaste réseau.
Ainsi, dans le cadre de la Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, piloté par la CAPA, de par son axe de protection des personnes vulnérables, ne pouvait qu’appuyer la création en 2022 de cette structure et venir en cofinancement aux côtés des services de la Préfecture et de l’ARS Corse.

Aujourd’hui, au vu de l’augmentation de ce type de problématiques, l’agglo a la volonté de structurer un réseau d’acteurs afin de permettre une prise en charge globale de la problématique des violences faites aux femmes, du repérage à la sortie du dispositif, de la prise en charge des victimes comme des auteurs.

L’objectif étant de favoriser une meilleure coopération des acteurs locaux sur son territoire.

Casa donna, un lieu refuge pour les femmes et enfants victimes de violences intra-familiales

Casa Donna est donc un espace d’information et d’orientation à destination des femmes souhaitant trouver une aide dans un espace sûr et bienveillant, conçu pour assurer un ensemble de services de première nécessité et partager des moments chaleureux et conviviaux. Celles-ci peuvent y bénéficier d’une écoute, d’un soutien et d’un accompagnement global en fonction de leur situation individuelle.

Pour créer ce refuge, il a été fait le choix d’installer Casa Donna dans un appartement, aménagé de tel sorte que les femmes et les enfants s’y sentent en sécurité et confortablement installés. Ainsi, il est constitué d’une cuisine équipée qui permet d’y prendre un café, préparer un repas ou un goûter convivial pour les enfants. Il dispose d’un espace à langer, d’une buanderie et d’une salle de bain avec douche, essentielle notamment dans le cadre de l’urgence.

Des produits d’hygiène féminine sont également mis à disposition.
Les femmes peuvent également disposer d’un espace de documentation et d’une ludothèque en accès libre. Les enfants peuvent y trouver des jeux éducatifs, des livres, des équipements adaptés pour se reposer et dessiner.

Casa Donna, traiter l’urgence et préparer un nouveau départ pour les victimes des violences intrafamiliales

Cette structure permet donc de gérer différents moments de la prise en charge : la crise, l’accueil en urgence, l’élaboration de solutions ainsi que l’installation dans un nouveau cadre de vie.

Cette prise en charge globale a pour objectif que chaque femme puisse cheminer afin de s’extraire du contexte de violences conjugales.

Ainsi, avec CASA DONNA, l’urgence n’est pas la seule facette de la problématique qui est traitée, mais tout le travail en amont d’un départ en urgence (dépôt d’affaires personnelles, rencontre avec des psychologues, mise à l’abri…) qui peut être réalisé.

C’est aussi une structure qui va permettre de continuer à apporter aide morale, soutien psychologique et accompagnement auprès de structures et de partenaires.

Infos pratiques

CASA DONNA
04 95 26 56 25/06 11 85 42 04
3919
CASADONNA@FALEP.CORSICA

  • Lieu gratuit
  • Ouvert de 9h00 à 16h00
  • En libre accès de 9h00 à13h00 et sur RDV l’après-midi
  • Accueil téléphonique. Les femmes qui appellent en dehors des heures d’ouverture sont rappelées suite à des messages laissés sur le répondeur.
  • Respect anonymat et confidentialité
  • Bienveillance et bientraitance
  • Sororité
  • Ouvert à toutes les femmes victimes de violences (physique, sexuelle, psychique, économique)
Le CISPD

Les services proposés

  1. Accueil de femmes victimes avec leur enfant
    Ateliers collectifs (groupe de paroles, cuisine)
    Ateliers individuels (bien être, relaxation…)
  2. Écoute active professionnalisée avec le respect de l’anonymat
  3. Documentation et information sur les droits des victimes de violences conjugales
  4. Accompagnement et soutien à la prise de décision
  5. Travail en réseau, orientation vers nos partenaires spécialisés
  6. Aide à l’hébergement, à la recherche de logement
  7. Activités mère / enfant.
    Pour favoriser la relation mère-enfant et le maintien du lien y compris dans les moments de crise. Ces activités ont pour but de soutenir la position éducative de la mère.

Téléchargement